L'hebdo - 18 octobre 2021

L'Hebdo est le bulletin hebdomadaire du Service d'information sur les marchés des Producteurs de grains du Québec. Il fait le point sur les faits saillants des marchés pour la semaine.


Dernière édition : Semaine du 11 au 15 octobre 2021

Date de publication : Le 18 octobre 2021

 

Les marchés ont été sous la pression des bonnes conditions météo au Brésil, du rapport baissier de l’USDA et de la progression rapide des récoltes aux États-Unis, mais ils ont été soutenus par les récents achats chinois de soya. Le rapport de l’USDA sur l’offre et la demande dans le secteur des grains a été baissier pour le maïs et le soya, et haussier pour le blé. Certains changements étaient prévisibles, notamment pour les stocks de fin 2020-2021 du maïs et du soya qui ont été publiés le 30 septembre dernier. Par ailleurs, l’USDA a ajusté les superficies, le rendement et la production pour 2020-2021 en ce qui concerne le blé, le maïs et le soya.

Le rendement du maïs aux États-Unis pour 2021-2022 a été corrigé à la hausse de 0,2 boisseau à l’acre (bu/a), ce qui a entrainé une augmentation de la production de 23 millions de boisseaux (Mbu). La demande fourragère s’est inclinée de 50 Mbu afin de suivre la tendance de 2020-2021. Par conséquent, les stocks de fin se sont élevés de 92 Mbu pour se situer à 1 500 Mbu. Le prix moyen est demeuré stable à 5,4 $ US/bu. Les stocks de fin mondiaux de 2021-2022 se sont redressés de 4,11 millions de tonnes (Mt) en raison de l’augmentation des importations de 2 Mt en Chine pour 2020-2021.

Le rendement du soya aux États-Unis a été relevé de 0,9 bu/a et la production s’est alors redressée de 74 Mbu. Les stocks de fin se sont redressés de 139 Mbu pour s’établir à 320 Mbu. Le prix moyen s’est déprécié de 0,55 $ US/bu pour se situer à 12,35 $ US/bu. À l’international, les stocks mondiaux se sont redressés de 5,68 Mt en raison d’une réduction de la demande pour la trituration en Argentine et en Chine pour 2020-2021, et d’une augmentation de la production américaine.

Les superficies de blé récoltées aux États-Unis ont reculé de 0,9 million d’acres et le rendement a fléchi de 0,2 bu/a, ce qui s’est traduit par une réduction de la récolte de 51 Mbu. Les stocks de fin ont alors chuté de 35 Mbu pour se situer à 580 Mbu, soit les plus faibles en 14 ans (depuis 2007-2008). Le prix moyen s’est apprécié de 0,10 $ US/bu pour s’établir à 6,70 $ US/bu. La production mondiale s’est inclinée de 4,41 Mt en raison principalement de la diminution des récoltes aux États-Unis, au Canada et au Moyen-Orient. Les stocks mondiaux ont alors été réduits de 6,03 Mt.

Il semble que les acheteurs chinois attendaient que le contrat à terme de novembre du soya passe sous les 12 $ US/bu pour en acquérir de larges quantités des États-Unis. L’USDA a déclaré des ventes de 462 000 tonnes (t) de soya pour la Chine et 1,05 Mt pour une destination inconnue (probablement la Chine) cette semaine. De plus, les ventes hebdomadaires américaines ont été satisfaisantes pour le maïs et le soya, et supérieures aux anticipations du marché pour le blé : 1,04 Mt de maïs, 1,15 Mt de soya et 567 598 t de blé. Selon l’état des cultures aux États-Unis, comparativement à la moyenne quinquennale, les récoltes américaines sont complétées à 41 % pour le maïs (+10 %) et 49 % pour le soya (+9 %). Les semis de blé d’automne sont terminés à 60 %, soit au même rythme que ces cinq dernières années. La production américaine d’éthanol s’est accrue de 54 000 barils par jour pour s’établir à 1,03 million de barils par jour, et les stocks se sont inclinés de 84 000 barils.

Selon le rapport sur l’état des cultures de La Financière agricole du Québec en date du 12 octobre 2021, les récoltes sont terminées à 95 % pour l’avoine, 99 % pour le blé, 98 % pour l’orge, 10 % pour le maïs, 67 % pour le soya et 93 % pour le canola. Le rendement et la qualité seraient près de la normale pour le maïs et le soya.

Les bases ont commencé la semaine à 2,55 $ CA/bu pour l’ancienne récolte et 2,05 $ CA/bu pour la nouvelle récolte, et elles l’ont respectivement terminée à 2,60 $ et 1,90 $ CA/bu. La base immédiate du soya était à 3,32 $ CA/bu le lundi et a conclu la semaine à 2,94 $ CA/bu.

 

Évolution des contrats à terme du maïs et du soya à la Bourse de ChicagoSource  : REUTERS