L'Écho-Marché - Août 2021

L'Écho-Marché

 

L'Écho-Marché est le bulletin mensuel du Service d’information sur les marchés. Il fait le point sur les événements du mois qui ont fait réagir le marché des grains. Il est publié le premier jour ouvrable de chaque mois.


Dernière édition : Août 2021

Date de publication : 1er septembre 2021

 

LE RAPPORT MENSUEL DE l’USDA

Le rapport d’août est généralement très important, car l’USDA révise le rendement du maïs et du soya en fonction de l’état des cultures. L’USDA en a surpris plus d’un en réduisant les rendements de façon plus importante que prévu.

 

MAÏS

Les stocks de début du maïs américain pour 2021-2022 se sont accrus de 35 millions de boisseaux (Mbu) en raison d’une diminution de la demande en 2020-2021. Le rendement du maïs a fléchi de 4,9 boisseaux à l’acre (bu/a), ce qui a réduit la production de 415 Mbu. La demande fourragère a été diminuée de 100 Mbu en raison de la hausse des prix et de la baisse de la récolte 2021. Les exportations ont également chuté de 100 Mbu. Par conséquent, les stocks se sont resserrés de 190 Mbu pour s’établir à 1,24 milliard de boisseaux (Gbu), ce qui demeure tout de même supérieur à ceux de 2020-2021, qui sont estimés à 1,12 Gbu. Le prix moyen s’est apprécié de 0,15 $ US/bu pour se situer à 5,75 $ US/bu.

Sur l’échiquier mondial, l’USDA a abaissé la récolte brésilienne de 6 millions de tonnes (Mt) pour l’établir à 87 Mt, soit la plus faible depuis 2017. Les stocks mondiaux se sont inclinés de 6,55 Mt, principalement à cause de la diminution aux États-Unis. Le bilan de la Chine est demeuré identique à celui du mois passé.

SOYA

Les stocks de début du soya aux États-Unis pour 2021-2022 ont été renforcés de 25 Mbu en raison d’une diminution de la demande pour la trituration et des exportations pour 2020-2021. Le rendement du soya a fléchi de 0,8 bu/a, ce qui a occasionné une réduction de la production de 66 Mbu. L’USDA a corrigé à la baisse de 20 Mbu la demande pour la trituration, de même que les exportations de 2021-2022, afin de tenir compte de la diminution de la demande et des exportations de tourteau de soya. Les stocks et le prix moyen sont restés identiques à ceux du mois passé à 155 Mbu et 13,70 $ US/bu.

À l’international, les importations chinoises ont décliné de 1 Mt pour 2020-2021 et 2021-2022, pour se situer respectivement à 97 Mt et 101 Mt. De plus, la demande chinoise pour la trituration a fléchi de 2 Mt pour 2021-2022. Les stocks mondiaux se sont accrus de 1,66 Mt.

BLÉ

Le rendement du blé aux États-Unis a fléchi de 1,3 bu/a, réduisant ainsi la récolte de 49 Mbu pour l’établir à 1,70 Gbu. La demande fourragère a été diminuée de 10 Mbu étant donné la baisse de la production. Par conséquent, les stocks ont chuté de 38 Mbu pour se situer à 627 Mbu, soit les plus faibles depuis 2014. Le prix moyen s’est apprécié de 0,10 $ US/bu pour s’établir à 6,70 $ US/bu.

La récolte mondiale s’est inclinée d’un impressionnant 15,49 Mt à cause d’une réduction de la récolte de 12,50 Mt en Russie et de 7,5 Mt au Canada qui a été partiellement compensée par les augmentations de la production de 1,5 Mt en Australie, 3 Mt en Ukraine, 0,4 Mt en Union européenne et 0,8 Mt au Brésil. Les stocks mondiaux ont été réduits de 12,62 Mt.

 

 


 * Estimations ** Prévisions

Source: USDA - 12 août 2021

 



 

LES ACHATS CHINOIS

Après un mois de juillet très calme, la Chine a repris ses achats de soya américain en août. Par contre, les achats de soya pour la nouvelle récolte accusent un grand écart par rapport à l’année dernière : la Chine a acheté 6,68 Mt de soya américain, comparativement à 12,52 Mt l’an passé à pareille date. En fait, le rythme des achats chinois est même rapide comparé aux années précédant la guerre commerciale. Plusieurs facteurs peuvent expliquer le ralentissement de la demande chinoise. La réduction de la marge de profit des éleveurs porcins a entrainé une substitution de céréales au maïs et au soya. De plus, Pékin a exprimé sa volonté d’améliorer la productivité des truies, ce qui s’est traduit par une croissance du nombre de truies envoyées aux abattoirs et donc une diminution de leur nombre, alors que le cheptel porcin était revenu au niveau précédant les éclosions de peste porcine africaine. La récolte de soya au Brésil a été exceptionnelle en 2020-2021, pour se situer à 137 Mt. Les inondations et la recrudescence des cas de COVID-19 ont freiné le déchargement de cargaisons de bateau, ce qui a entrainé d’importants retards et pourrait influencer la demande en grains. Cependant, on ne semble pas faire état des dommages causés par les inondations records à Henan, ce qui devrait influencer l’offre et la demande en grains. Pour ce qui est des achats de maïs, ils n’ont pas augmenté depuis la fin mai et se situent à 10,74 Mt, ce qui demeure néanmoins un record.

 

LES ESTIMATIONS DE LA PRODUCTION SELON STATISTIQUE CANADA

Statistique Canada a brossé un portrait désastreux de la production nationale des céréales et du canola. Les rendements canadiens du blé, du canola, de l’orge et de l’avoine sont catastrophiques en raison de la sécheresse qui a ravagé les provinces de l’Ouest. Par conséquent, ces quatre productions ont dégringolé de 24 à 35 %. La récolte de soya s’est repliée de 8 %, le plus bas niveau depuis 2013, en raison de baisses simultanées dans l’est du Canada, mais aussi et surtout à cause d’un rendement désastreux de 1,5 t/ha au Manitoba. En Ontario, la production de maïs a atteint un niveau record de 9,1 Mt. La récolte de soya s’est légèrement inclinée à 3,8 Mt, tandis que la production de blé a bondi de 9 % pour s’établir à 2,7 Mt grâce à l’excellent rendement du blé d’automne.

Au Québec, les rendements du maïs et des céréales se sont nettement améliorés par rapport à l’an passé alors qu’ils avaient été carrément médiocres. Le rendement du soya, cependant, est en net repli, tandis qu’il avait atteint un niveau record de 3,3 t/ha l’an dernier. Nous assistons à une récolte de blé record grâce à de grandes superficies ensemencées et à un excellent rendement. La récolte d’avoine est la 3e plus faible de l’histoire du Québec, malgré un bon rendement. Le rendement de l’orge est excellent, ce qui permet de maintenir la production à un niveau égal à celui des trois dernières années. Toutefois, la tendance demeure à la baisse pour l’orge. Ces estimations seront mises à jour le 14 septembre prochain.

 

Rendement et production au Québec pour 2020 et 2021:

 

L'ÉTAT DES CULTURES AU QUÉBEC

En date du 17 août, la FADQ évalue que les récoltes sont terminées à 7 % pour l’avoine, 35 % pour le blé et 18 % pour l’orge. Le rendement des céréales d’automne se situe entre la normale et supérieure à celle-ci, tandis que la récolte des céréales de printemps ne fait que commencer. Le développement du maïs et du soya accuse un retard dans quelques régions du Québec, notamment dans certains secteurs de la Montérégie.

 

LE MARCHÉ LOCAL

Les bases du maïs se sont raffermies en août, ce qui laisse à penser que les marchés sont inquiets quant à la nouvelle récolte. Elles se sont appréciées de 0,16 $ US/bu (0,23 $ CA/bu) pour livraison immédiate et de 0,09 $ US/bu (0,11 $ CA/bu) pour livraison à la récolte, pour se situer respectivement à 1,77 $ US/bu (3,66 $ CA/bu) et 0,43 $ US/bu (1,97 $ CA/bu). Pour le soya, la base pour la nouvelle récolte s’est redressée au-dessus des valeurs normalement observées, c’est-à-dire entre -0,45 $ US/bu et -0,25 $ US/bu. La base pour livraison à la récolte s’est élevée de 0,23 $ US/bu (0,16 $ CA/bu) pour s’établir à -0,01 $ US/bu (3,37 $ CA/bu).

 


LES PRIX LOCAUX

Le tableau et le graphique suivants présentent l'évolution du prix au comptant du maïs et du soya par période de livraison.

1- MAÏS ET SOYA

 Source: Marché local (FAB Ferme), PGQ - au 1er septembre 2021



 SourceMarché local (FAB Ferme), PGQ - au 1er septembre 2021

 

2- CÉRÉALES

Le tableau suivant indique l’évolution du prix courant des céréales et de celui du canola au cours des derniers mois. En consultant directement les diffusions du marché local, vous pourrez observer les prix minimums et les maximums.

Évolution du prix courant des céréales et du canola par mois

Source: Marché local (FAB Ferme), PGQ - au 1er septembre 2021


 

Rapports à surveiller en septembre:

 

 


 

Service de l'information sur les marchés

Téléphone: 450 679-0540