L'Écho-Marché - Mars 2021

L'Écho-Marché

 

L'Écho-Marché est le bulletin mensuel du Service d’information sur les marchés. Il fait le point sur les événements du mois qui ont fait réagir le marché des grains. Il est publié le premier jour ouvrable de chaque mois.


Dernière édition : Mars 2021

Date de publication : 6 avril 2021

 

LE RAPPORT MENSUEL DE l’USDA

Le rapport mensuel de l’USDA a été neutre, car celui-ci ne comportait aucun changement aux offres et demandes de maïs, de soya et de blé aux États-Unis. Seules les offres et demandes de ces grains à l’international ont été quelque peu modifiées.

Maïs

La production mondiale de maïs s’est accrue de 2,26 millions de tonnes (Mt) en raison de l’augmentation des récoltes en Inde, en Afrique du Sud et au Bangladesh. Les récoltes sud-américaines, que le marché surveille à la loupe, n’ont pas été révisées, malgré le temps sec en Argentine en février et les pluies abondantes au Brésil qui retardent les semis de maïs safrinha : elles se situent toujours à 47,5 Mt pour l’Argentine et 109 Mt pour le Brésil. Les stocks de fin se sont renforcés de 1,14 Mt pour s’établir à 287,67 Mt.

Soya

À l’international, la récolte et la trituration du Brésil ont été redressées de 2,5 Mt et de 1,75 Mt, respectivement, en 2019-2020. Ces corrections ont contribué à une montée de 1,19 Mt des stocks de fin 2019-2020. Pour ce qui est de 2020-2021, la récolte du Brésil a augmenté de 1 Mt et celle de l’Argentine a diminué de 0,5 Mt, pour se situer respectivement à 134 Mt et 47,5 Mt, afin de refléter l’excédent de pluie au Brésil et le déficit hydrique en Argentine. Les stocks mondiaux se sont accrus de 0,38 Mt pour s’établir à 83,74 Mt.

Blé

À la suite des dernières statistiques officielles australiennes, l’USDA a renforcé la production de l’Australie de 3 Mt pour la porter à un niveau record de 33 Mt, ce qui a entrainé une hausse des exportations de 2 Mt. Les exportations du Canada se sont élevées de 0,5 Mt afin de tenir compte du rythme rapide des expéditions depuis le début de l’année. Les importations chinoises ont été rehaussées de 0,5 Mt pour s’établir à 10,5 Mt, soit un peu moins du double de l’an passé. Les stocks mondiaux se sont inclinés de 3,01 Mt pour se situer à 301,19 Mt.

 


 * Estimations ** Prévisions

Source: USDA - 6 avril 2021

 


 

LES INTENTIONS D'ENSEMENCEMENT

Les marchés anticipaient une hausse des intentions d’ensemencement aux États-Unis par rapport aux projections de l’USDA en février. Or, les résultats publiés le 31 mars ont finalement été inférieurs aux attentes pour le maïs et le soya, et supérieurs à ceux-ci pour le blé : 91,14 millions d’acres (Ma) de maïs, 87,6 Ma de soya et 46,36 Ma de blé. Par conséquent, les contrats à terme du maïs et du soya ont atteint la limite maximale de gain en une seule séance, et ce en l’espace de quelques minutes. Le marché des grains risque donc d’être haussier pour la présente et la prochaine année récolte, et ce, pour les mois à venir. Toutefois, la somme des superficies de ces trois grains (225,1 Ma) demeure légèrement inférieures à la moyenne des dix années précédant la guerre commerciale (225,7 Ma) et très faibles en regard de celles de l’année 2012 (229,8 Ma), où la flambée des prix des grains était comparable à celle que l’on connait présentement. On ne peut qu’espérer que les intentions d’ensemencement soient validées lors du prochain rapport sur les superficies aux États-Unis le 30 juin prochain.

 

LES ACHATS CHINOIS

Depuis ses achats massifs de maïs à la fin janvier, la Chine semblait s’être retirée du marché américain. Puis à la mi-mars, elle a repris ses achats de 100 000 tonnes et plus, mais les marchés n’y ont pas réagi. En mars, la Chine a acheté au moins 4,52 millions de tonnes (Mt) de maïs, dont 3,89 Mt en une seule semaine. Les ventes cumulées de maïs pour la Chine se situent à 23,19 Mt, alors que l’estimation des importations chinoises de toutes origines est de 24 Mt pour 2020-2021. Par conséquent, l’USDA devra les redresser dans son prochain rapport.

 

L'AMÉRIQUE DU SUD

Les conditions météo ont été défavorables pour l’Amérique du Sud. Au Brésil, des pluies constantes ont retardé la récolte de soya et les semis de maïs safrinha jusqu’à la mi-mars, pour faire place au temps sec par la suite, permettant ainsi de rattraper une partie du retard. La récolte de soya est terminée à 71 %, comparativement à 76 % l’an passé, tandis que les semis de maïs safrinha sont complétés à 98 %. Une quantité appréciable du maïs safrinha a été semée après la fenêtre de temps idéale, ce qui met la récolte à risque : si les pluies s’arrêtent brutalement en début mai, comme à leur habitude, les rendements du maïs safrinha seront médiocres et les marchés boursiers pourraient s’enflammer. Le temps en Argentine a été sec en mars, hormis de bonnes précipitations à la fin du mois, ce qui a contribué à détériorer l’état des cultures. Les récoltes ont commencé et elles se situent à 7 % pour le maïs et 1 % pour le soya.

 

LE MARCHÉ LOCAL

Le dollar canadien s’est raffermi en raison du bon rythme des vaccinations contre la COVID-19 un peu partout sur la planète, qui risque de stimuler l’économie canadienne. Le huard a varié entre 0,79 et 0,8050 $ US. Les bases locales, quant à elles, se sont redressées pour le maïs et sont demeurées pratiquement identiques à celles du mois passé pour le soya. Celles du maïs se sont appréciées de 0,26 $ US/bu (0,20 $ CA/bu) pour une livraison immédiate et de 0,08 $ US/bu (0,08 $ CA/bu) pour une livraison récolte. Les bases du soya se sont inclinées de 0,03 $ US/bu (0,13 $ CA/bu) pour une livraison immédiate, tandis qu’elles se sont renforcées de 0,01 $ US/bu (0,04 $ CA/bu) pour une livraison à la récolte.

 

 


LES PRIX LOCAUX

Le tableau et le graphique suivants présentent l'évolution du prix au comptant du maïs et du soya par période de livraison.

1- MAÏS ET SOYA

 Source: Marché local (FAB Ferme), PGQ - au 6 avril 2021



 SourceMarché local (FAB Ferme), PGQ - au 6 avril 2021

 

2- CÉRÉALES

Le tableau suivant indique l’évolution du prix courant des céréales et de celui du canola au cours des derniers mois. En consultant directement les diffusions du marché local, vous pourrez observer les prix minimums et les maximums.

Évolution du prix courant des céréales et du canola par mois

Source: Marché local (FAB Ferme), PGQ - au 6 avril 2021


 

Rapports à surveiller en avril :

 

 


 

Service de l'information sur les marchés

Téléphone: 450 679-0540