Autres grains

Autres grains du Québec

2021

Le kernza intéresse des producteurs américains

2021-09-29 – Le kernza est une culture pérenne qui consomme peu d’intrants. Étant donné l’intérêt pour l’agriculture régénératrice, la demande pour le kernza promet d’être importante. Or, pour répondre à la demande des grandes compagnies, la production devra doubler chaque année.

https://www.agrinews-pubs.com/news/science/2021/09/30/kernza-crop-part-of-minnesota-farmers-eco-friendly-lineup/

Hausse de la productivité du sorgho grâce aux gènes

2021-09-28 – Étant donné que 80 % de la taille du grain du sorgho est attribuable à ses gènes, de nouvelles variétés peuvent redresser le rendement sans qu’augmente la consommation d’intrants. Certaines d’entre elles ont même le potentiel de faire doubler le poids spécifique du grain.

https://www.downtoearth.org.in/news/agriculture/gene-study-shows-how-to-get-more-out-of-sorghum-without-affecting-natural-resources-79441

Sorgho : récolte convenable et excellente demande

2021-09-23 – La récolte de sorgho aux États-Unis s’annonce convenable, sans plus. Toutefois, la demande demeure excellente et risque donc de dépasser l’offre pour une deuxième année consécutive.

https://brownfieldagnews.com/news/sorghum-harvest-expected-to-be-average-with-demand-increasing/

Des contrats intéressants pour les cultures de spécialité

2021-09-14 – Les cultures de spécialité ont été catastrophiques en 2021 et les compagnies ont redressé leurs prix pour 2022. Par rapport à une récolte normale, la récolte de cette année se situe à 40 % pour la moutarde, 66 % pour l’alpiste à canaris et 57 % pour les graines de tournesol.

https://www.producer.com/news/lucrative-contracts-predicted-for-special-crops/

Le sorgho : un marché florissant

2021-09-14 – Les superficies de sorgho ont augmenté de 24 % par rapport à l’année dernière, et le marché de ce grain pourrait s’élever à un niveau record de 2,7 G$ US. Les ventes de sorgho pour 2021-2022 se situent à 77 millions de boisseaux, soit une hausse de 24 % en une semaine.

https://www.world-grain.com/articles/15833-us-sorghum-acres-increase-substantially

Tout baigne dans l’huile… de caméline

2021-09-13 – L’entreprise Oliméga vend son huile de caméline aux États-Unis, au Japon, en Allemagne et en France. Malgré une hausse de 90 % des superficies ensemencées à la ferme, l’entreprise ne suffit pas à la demande et s’approvisionne chez d’autres producteurs à travers le Québec.

https://www.actualitealimentaire.com/actualites/tendances-et-consommation/tout-baigne-dans-lhuile-de-cameline-pour-chantal-van-winden

La caméline perd du terrain au profit du canola

2021-09-09 – En Saskatchewan, les superficies de caméline se sont inclinées à près de 5 000 acres (a) à cause du prix élevé du canola, alors qu’elles se situaient entre 15 000 et 20 000 a en 2020. Le rendement fléchira également entre 10 et 30 boisseaux à l’acre (bu/a), alors qu’il s’établit normalement entre 30 et 35 bu/a.

https://www.producer.com/markets/camelina-drops-acreage-to-canola-as-price-loses-ground/

Le sorgho : leader de l’alimentation des animaux de compagnie

2021-08-20 – Les grains font un retour dans l’alimentation des animaux de compagnie, et le sorgho y occupe une place de choix. Le sorgho est considéré comme un grain ancien et est recherché par les consommateurs. Il est également riche en fibres et contient des antioxydants.

https://www.hpj.com/crops/sorghum-taking-a-leading-role-with-pet-food-makers/article_88b9a310-01c0-11ec-b056-1fd4a157e9de.html

Une demande grandissante pour le sorgho

2021-08-18 – Le marché du sorgho pourrait s’accroitre en raison de la demande grandissante pour le baijiu, une liqueur chinoise, et pour la nourriture des animaux de compagnie. De plus, le sorgho offre un certain intérêt pour l’alimentation humaine grâce à son faible indice glycémique.

https://www.lajuntatribunedemocrat.com/story/news/2021/08/18/growing-demand-sorghum-acres-up-markets-expanding/8180993002/

Le dernier repas d’une momie était à base de grains

2021-07-27 – Des scientifiques ont découvert le dernier repas d’une momie du Danemark datant de l’âge de fer. Ce repas contenait du poisson et du porridge à base d’orge, de lin et d’une fleur considérée à cette époque comme une mauvaise herbe. Cette momie a été momifiée non pas par des mains humaines, mais par un marais et la qualité de sa préservation supérieure à celle des momies égyptiennes a ainsi permis d’analyser son dernier repas.

https://www.syfy.com/syfywire/tollund-man-amazingly-preserved-down-to-last-meal

Le tabouret des champs, une source de biocarburant plus propre

2021-08-02 – Une étude a démontré qu’il faut  moitié moins d’énergie pour produire du biocarburant pour le secteur aérien à partir de tabouret des champs, comparativement au canola ou au tournesol, et la même quantité d’énergie par rapport à la caméline. Le tabouret des champs a aussi l’avantage de demander moins de pesticides, de fertilisants et travaux aux champs et il pourrait être récolté entre les saisons de maïs ou de soya. Toutefois, sans incitatif gouvernemental, le biocarburant pour avion est plus cher que le carburant conventionnel. Le secteur aérien représente 2 % de toutes les émissions de CO2 produit par l’humain.

https://news.osu.edu/stinkweed-could-make-a-cleaner-bio-jet-fuel-study-finds/

Des tournesols pour nettoyer les déchets radioactifs!

2021-07-19 – En mars 2011, au Japon, un tsunami a endommagé une usine nucléaire, qui a relâché des déchets radioactifs dans l’environnement. L’une des mesures prises pour nettoyer l’environnement de ces déchets a été la plantation de tournesols. Cette plante a été choisie, car elle pousse rapidement, facilement, à peu près n’importe où et elle absorbe les éléments radioactifs, qu'elle entrepose dans ses feuilles et sa tige.

https://www.iflscience.com/plants-and-animals/why-scientists-plant-sunflowers-after-nuclear-disasters/

Le sarrasin menacé par le prix élevé des autres grains

2021-07-15 – Un prix de 780 $/t pour du sarrasin serait normalement suffisant pour inciter quelques producteurs à en semer, mais cette année, étant donné que le prix du canola varie entre 660 et 794 $/t et que le contrat à terme courant du soya s’approche des 14,50 $ US/bu, les superficies risquent de diminuer au Manitoba. Par ailleurs, les superficies de sarrasin se sont accrues dans le Dakota du Nord alors que les États-Unis prennent des parts de marché au Japon, où cette céréale est utilisée pour confectionner des nouilles et des produits de boulangerie sans gluten.

https://www.producer.com/markets/strong-price-competition-affects-buckwheat/

La Chine achètera éventuellement du sorgho américain

2021-07-15 – Depuis six semaines, la Chine n’achète plus de sorgho américain, car l’orge ukrainienne est disponible à un prix plus avantageux. Toutefois, l’appétit des Chinois est tel que ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils en achètent à nouveau. De plus, la consolidation de l’industrie porcine chinoise devrait stabiliser le prix du porc et par la même occasion la demande en sorgho.

https://www.feedstrategy.com/china/usgc-china-will-eventually-want-us-sorghum-for-feed/

Les producteurs américains misent sur le sorgho en raison de la bonne demande chinoise

2021-06-21 – Les superficies de sorgho ont augmenté de 18 % par rapport à l’an passé, pour atteindre 6,94 millions d’acres (Ma), mais certains estiment qu’elles pourraient s’élever jusqu’à 7,35 Ma. Le sorgho américain est principalement destiné à la Chine, où il est utilisé pour l’alimentation animale et la confection de liqueur de baiju. La Chine a acheté 917 000 tonnes (t) de sorgho pour la nouvelle récolte, comparativement à 305 000 t l’an passé à pareille date. Les exportations américaines de sorgho risquent cette année d’être les plus importantes depuis 2014-2015.

https://www.reuters.com/article/us-usa-crops-sorghum/u-s-plains-farmers-bet-on-sorghum-as-chinese-demand-lifts-prices-idUSKCN2DX13K

Une nouvelle variété de sorgho pour produire des biocarburants et des polymères

2021-06-21 – L’une des stratégies pour réduire les gaz à effet de serre est de semer des cultures dites C4, comme le sorgho, qui ont une activité photosynthétique plus efficace et créent plus de biomasse que les autres plantes. Une nouvelle variété de sorgho accumule plus de sucre et s’épanouit très bien dans un climat tempéré. Elle peut être utilisée pour produire des biogaz ou des biocarburants et pour concevoir de nouveaux polymères. De plus, le digestat issu de la production d’éthanol peut remplacer les engrais phosphatés.

https://www.technologynetworks.com/applied-sciences/news/new-sorghum-variety-offers-source-of-biofuels-and-polymers-350005

Le plan climatique de Biden et les cultures de couverture

2021-06-18 – Joe Biden a déclaré vouloir payer les producteurs américains pour semer des plantes de couvertures – comme la caméline, le seigle et le sarrasin – afin de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. La compagnie Yield10 Bioscience a investi dans la semence de caméline afin de produire des bioplastiques et de créer une imitation d’huile de poisson pour répondre à la demande croissante pour cette huile riche en oméga-3 utilisée en aquaculture.

https://www.forbes.com/sites/lanabandoim/2021/06/18/how-president-bidens-climate-plan-will-affect-cover-crops/?sh=3b2225781516

La graine d’alpiste obtiendra son statut officiel de grain

2021-06-09 – La graine d’alpiste obtiendra son statut officiel de grain sous la Loi sur les grains du Canada, a annoncé la Commission canadienne des grains. Les producteurs pourront donc obtenir une forme de garantie prévenant le non-paiement des grains. Cela fait suite à un cas, en 2020, où des producteurs n’avaient eu droit à aucun recours après avoir livré pour 2,1 M$ de graines d’alpiste. La graine d’alpiste est le grain le plus important non couvert par la Loi sur les grains du Canada : le Canada produit 65 % et exporte 80 % du volume mondial de ce grain.

https://www.manitobacooperator.ca/daily/canary-seed-gains-official-grain-status/

La bonne rentabilité du sorgho fait croitre les superficies aux États-Unis

2021-06-04 – Les producteurs américains ont semé 6,91 millions d’acres (Ma) de sorgho, soit 1,03 Ma de plus que l’an passé, en raison des prix élevés du grain et du faible coût de la semence. Selon l’Université d’État du Kansas, le prix annuel moyen pourrait s’établir à 200 $ US/t, celui-ci étant soutenu par la forte demande chinoise. Au cours de la semaine du 27 mai seulement, la Chine a acheté 65 306 tonnes (t) de sorgho américain de l’ancienne récolte et 129 947 t de la nouvelle récolte. Le prix de la semence de sorgho peut varier entre 5 et 14 $ US/acre, comparativement à celui du maïs, qui se situe entre 56 et 102 $ US/acre.

https://www.agweb.com/news/crops/crop-production/strong-prices-lower-seed-costs-spur-surge-sorghum-acres

Les oléagineux dans la course aux biocarburants

2021-05-26 – La version éditée génétiquement d’une plante considérée jusqu’ici comme une mauvaise herbe, le tabouret des champs, pourrait s’ajouter à la liste des cultures oléagineuses. Cette édition génétique a été élaborée afin de supprimer un composé nauséabond et toxique de la plante. La volonté des gouvernements de réduire l’impact environnemental des carburants a fait croitre la demande pour des carburants plus verts, comme le diesel renouvelable. Par conséquent, le prix des huiles de soya et de canola a explosé, et avec lui, l’intérêt des marchés pour de nouveaux grains oléagineux.

https://www.reuters.com/business/energy/stinkweed-false-flax-oilseeds-race-reap-biofuel-bonanza-2021-05-26/

Une pénurie de sarrasin en Chine et en Russie fait augmenter son prix au Japon

2021-05-20 – Le Japon utilise le sarrasin pour confectionner des nouilles et doit se résoudre à en importer 80 % pour répondre à ses besoins, dont 70 % provient de la Chine. Or, une diminution de la production en Chine et une interdiction d’exportation en Russie ont créé une pénurie de sarrasin, ce qui soutient le prix de ce grain, au grand dam des producteurs de nouilles japonaises.

https://www.globaltimes.cn/page/202105/1223961.shtml

La lécithine de tournesol approuvé par la FDA

2021-04-29 – La Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis reconnait la lécithine de tournesol produite par Sternchemie comme étant sécuritaire à l’alimentation, qu’elle soit sous forme liquide, déshuilée ou hydrolysée. Ce produit peut être introduit dans une grande variété d’aliments, dont le chocolat, les pâtisseries, les mets préparés et les boissons. La lécithine est utilisée comme émulsifiant, dispersant et agent séparateur. La lécithine de tournesol a l’avantage de ne pas être allergène, comparativement à la lécithine de soya, et de pouvoir remplacer des émulsifiants artificiels, notamment dans une démarche de simplification de la liste des ingrédients par le transformateur alimentaire.

https://vegconomist.com/companies-and-portraits/sunflower-lecithin-from-sternchemie-is-recognised-as-safe-by-the-fda-for-north-american-market/

Le sorgho se vend à des prix élevés, mais il a besoin de pluies

2021-04-27 – Les superficies semées en sorgho devraient augmenter aux États-Unis étant donné le prix élevé du maïs et la forte demande pour l’exportation. D’ailleurs, les superficies ensemencées sont censées s’accroitre au Texas, pour se situer à 2 millions d’acres (Ma), comparativement à 1,8 Ma en 2020. Les producteurs du Texas auront toutefois besoin de pluie pour tirer parti de ces prix pour la nouvelle récolte, même si cette culture est résistante à la chaleur et à la sécheresse. Les sols au Texas contiennent un bon taux d’humidité, mais ils s’assèchent rapidement. De plus, beaucoup de sorgho reste à semer, notamment dans les États du nord du Texas, et ces sols sont anormalement secs. Le Texas est le deuxième État en importance aux États-Unis, derrière le Kansas, et représente 29 % des superficies ensemencées en sorgho.

https://agrilifetoday.tamu.edu/2021/04/27/texas-sorghum-has-good-prices-needs-rain/

Un nouveau record d’exportations hebdomadaires de sorgho américain

2021-04-19 – Les producteurs profitent actuellement de bonnes bases et de prix supérieurs à 197 $ US/t pour la nouvelle récolte en raison de la forte demande chinoise. Les exportations hebdomadaires américaines ont atteint 33,9 millions de boisseaux (Mbu) lors de la semaine se terminant le 9 avril, soit 10 Mbu de plus que l’ancien record. Cette même semaine, les ventes de sorgho américain pour la nouvelle récolte se sont élevées à 40 Mbu, ce qui représente une hausse de 264 % comparativement au record de 2014.

https://www.agweb.com/news/crops/crop-production/new-crop-sorghum-surpasses-5-us-weekly-sorghum-exports-shatter-records

Excellente qualité du sorgho aux États-Unis

2021-04-08 – Le Conseil des grains des États-Unis a publié un rapport sur la qualité du sorgho de 2020-2021, et pour une deuxième année consécutive, le sorgho américain a dépassé en moyenne les critères du grade 1. Le taux de protéines s’est accru de 8 % pour se situer à 11,2 %, soit près de 1 % supérieur à celui de l’an passé.

https://www.newsdakota.com/2021/04/08/2020-21-sorghum-quality-report-released-by-u-s-grains-council/

Une compagnie de la Saskatchewan veut étendre ses superficies de caméline

2021-03-22 - Smart Earth Camelina a signé des contrats de production pour 10 000 acres de caméline cette année et espère les augmenter dans le futur. La demande est forte pour la caméline, qui est utilisée comme supplément alimentaire pour les chevaux et les chiens, et dont le tourteau est intégré à l'alimentation des poules pondeuses pour produire des oeufs riches en omégas. La caméline est une culture de courte saison, est tolérante à la sécheresse, pousse bien dans les sols sablonneux et nécessite peu d'intrants.

https://www.620ckrm.com/2021/03/22/278677/

Cultures de spécialité : l'union fait la force

2021-03-18 - Les cultures de spécialité obtiennent individuellement peu de fonds pour le développement et la recherche. Une grappe scientifique a été formée pour réunir des projets de recherche et de développement pour le tournesol, le lin, le quinoa, les graines de canaris, la moutarde, la caméline et le chanvre. Cette grappe a pu garantir un budget de recherche pour les cultures de spécialité cumulant 13 M$ provenant du fédéral et 11 M$ de la part d’associations de producteurs et de groupes industriels. L’un de ces projets consiste à produire un lexique pour les producteurs et les manufacturiers d'ingrédients qui permettra d’identifier les goûts et les valeurs nutritionnelles des nouvelles variétés de ces cultures.

https://www.producer.com/news/speciality-crops-find-strength-in-numbers/

Les producteurs de l'Ouest recherchés pour la production de quinoa

2021-03-10 - La compagnie NorQuin recherche des producteurs de l'Ouest canadien qui souhaiteraient produire du quinoa. Le prix du quinoa de grade 1 est d'environ 1 102 $/t (29 $/bu). Les superficies semées en quinoa ont augmenté au Canada : elles sont passées de 312 acres (a) en 2011 à 11 868 a en 2016, selon les plus récentes données de Statistique Canada. Les principales provinces productrices de quinoa se situent dans l'Ouest : en 2016, on comptait 9 525 a en Saskatchewan, 1 042 a en Alberta et 905 a au Manitoba, comparativement à 352 a en Ontario. NorQuin a déclaré avoir augmenté ses superficies sous contrat de 35 % cette année et de 200 % pour l'année prochaine.

https://www.farms.com/ag-industry-news/prairie-farmers-wanted-for-quinoa-production-593.aspx

Lil Bucks sème l'engouement pour le sarrasin

2021-03-08 - Aux États-Unis, une entrepreneure de Chicago s’est lancée dans les collations à base de sarrasin germé. Le sarrasin est riche en protéines, en fibres et en magnésium. Ce grain est cultivé en régie biologique et en agriculture régénératrice, au Minnesota et au Dakota du Nord, et est transformé dans une usine sans allergènes. Une campagne de sociofinancement a permis à l’entrepreneure d’amasser 111 200 $ US, ce qui est de loin supérieur à son objectif de 25 000 $ US. Elle compte réaliser pour 850 000 $ de ventes en 2021, comparativement à 144 000 $ US en 2020.

https://www.foodbusinessnews.net/articles/18115-lil-bucks-planting-seeds-of-sprouted-buckwheat-craze

Les cultures émergentes : inclusion probable au Plan conjoint

2021-03-04 - Les cultures dites « émergentes » gagnent du terrain au Québec, à tel point qu’elles devraient bientôt être incluses dans le Plan conjoint des Producteurs de grains du Québec (PGQ). Les producteurs de grains ont voté une résolution à cet effet, en 2019, et ont soumis cette demande à la Régie des marchés agricoles et alimentaires (RMAAQ), qui décidera si elle l’accepte ou non. Le 7 avril, la RMAAQ tiendra une séance publique virtuelle pour entendre les producteurs sur le sujet. Ces derniers peuvent également envoyer leurs commentaires par écrit à la Régie avant cette date. Cette inclusion au Plan conjoint permettra, le cas échéant, d’obtenir davantage de financement pour la recherche et la promotion de grains tels que la cameline ou le quinoa.

https://www.lereflet.qc.ca/les-cultures-emergentes-dans-la-mire-de-lupa/

Corteva a développé une variété de sorgho résistant à des herbicides

2021-03-03 - Corteva a développé un hybride de sorgho à caractère non transgénique, exclusif à Pioneer, résistant à certains herbicides. Par contre, les producteurs devront porter une attention particulière à l’amarante, car cet hybride n’est pas résistant à l’herbicide qui contrôle cette mauvaise herbe. Corteve espère commercialiser ce nouveau sorgho pour la saison 2022.

https://www.agriculture.com/news/crops/corteva-releases-inzen-herbicide-resistance-trait-in-pioneer-sorghum

L'amarante et le quinoa ont un avenir prometteur

2021-02-16 - L'amarante et le quinoa ont un potentiel de se développer dans la filière biologique, car il n'existe pas d'herbicide pour ces cultures et que la gestion de la mauvaise herbe pourrait s'avérer compliquée étant donné que ces plantes ressemblent à certaines mauvaises herbes. Toutefois, les consommateurs de grains biologiques sont également friands des grains sans gluten comme le quinoa. Par contre, il manque de transformateur dans la région de l'Ontario, comparativement à l'Ouest canadien, ce qui ralentit le développement de cette culture, notamment en termes de recherche pour enlever la saponine qui est responsable du goût amer de cette pseudo-céréale.

https://www.country-guide.ca/crops/a-new-success-story/

Oliméga grande gagnante aux Prix DUX Mieux Manger, Mieux Vivre

2021-02-05 - Oliméga a remporté deux prix cette année à DUX Mieux Manger, Mieux Vivre qui s'est tenu en janvier dernier. L'entreprise spécialisée en caméline a remporté un prix pour son emballage et un autre pour son nouveau produit : les graines de camélines torréfiées. Selon Chantale Van Winden, ce produit est une première mondiale et sont goût s'apparente à celui des graines de sésame, permettant ainsi de le remplacer pour assaisonner des plats comme salade, des soupes, des ragoûts, etc.

https://www.coupdoeil.info/2021/02/05/olimega-grande-gagnante-aux-prix-dux-mieux-manger-mieux-vivre/ 

Une nouvelle variété de camélines qui renferme du bioplastique

2021-02-04 - Des compagnies américaines fournissent à Dunkin' Donut des pailles produites avec du bioplastique produit par des bactéries qui sont alimentées par de l’huile de canola. Yield10 procède différemment, en produisant du bioplastique directement dans les graines de caméline spécialement conçues à cet effet. Le produit de Yield10 a le potentiel d’être plus économique que son compétiteur, qui utilise la pétrochimie, en plus d’être plus écologique et vraiment biodégradable. Si les producteurs de l’Ouest canadien pouvaient vendre de la caméline pour son huile, son tourteau et son contenu en bioplastique, ils pourraient augmenter leurs superficies ensemencées, qui se situent actuellement entre 10 000 et 20 000 acres.

https://www.producer.com/news/new-camelina-variety-has-bioplastic-in-its-seeds/

Une perspective encourageante pour les graines d'alpiste

2021-01-21 - La faible récolte de graines d'alpiste en Argentine, seul grand exportateur outre le Canada, soutient le prix au Canada pour l'année récolte 2020-2021. Les exportations de graines d'alpiste ont fait un bond en novembre en raison d'une expédition par navire vers l'Union européenne. Le prix a tendance à rencontrer une résistance à 0,30 $ CA/lb. Cette année, celui-ci pourrait toutefois augmenter davantage, puis chuter sous la pression de la nouvelle récolte, mais il est également soutenu par les faibles stocks et les prix élevés des graines pour l'alimentation des oiseaux, comme le millet. Pour la prochaine récolte, on anticipe une augmentation de 6 % des superficies ensemencées et un prix se situant à 0,25 $ CA/lb. Néanmoins, les stocks de fin devraient rester serrés.

https://www.producer.com/news/bright-outlook-expected-for-canaryseed-prices/

Une nouvelle caméline produisant du plastique à même la semence

2021-01-19 - Yield1010 Bioscience développe une variété de caméline qui produit du bioplastique à même la semence. Ce bioplastique pourrait éventuellement être utilisé pour la conception de produits de consommation biodégradables, comme des sacs à sandwich Ziploc. L'objectif est de cultiver une plante qui produit du PHA, un polymère biologique, ainsi que des coproduits, comme de l'huile et du tourteau. Le marché des bioplastiques est évalué à 20 G$ en 2027. Pour l'instant, les essaies au champ montrent que la semence produit un taux de 6 % de PHA, ce qui est faible, mais les chercheurs espèrent augmenter ce taux à près de 20 %.

https://www.producer.com/news/new-camelina-produces-plastic-in-the-seed/

Les plantes sauvages comme cultures pour combattre les changements climatiques

2021-01-18 - Des chercheurs de l'Université de Copenhague souhaitent utiliser des plantes sauvages pour lutter contre les changements climatiques. Grâce à la technologie de production de semences de précision, les chercheurs espèrent accroitre le rendement de ces plantes tout en conservant les gènes de résistance face aux changements des conditions météorologiques inhérentes aux plantes sauvages. Les plantes choisies sont l'orge sauvage, les pommes de terre sauvages, la luzerne, le quinoa et l'agropyre. Le projet de recherche est doté d'un budget de 12,4 M$ CA (60 millions de couronnes danoises [DKK]).

https://www.thecropsite.com/articles/1980/wild-plants-as-climate-changeresistant-crops/

2020

Un transformateur de quinoa a pu prendre de l'expansion grâce à la technologie de Bühler Sortex

2020-12-03 - Andean Valley Corp. est une compagnie bolivienne qui transforme un quinoa de très grande qualité appelé Royal Quinoa : plus riche en nutriment et minéraux que les autres variétés. Grâce à un lecteur optique de haute technologie, la compagnie bolivienne a pu séparer les bons grains des mauvais à un rythme plus rapide que l'ancienne, passant de 2 à 5 tonnes à l'heure. De plus, les grains rejetés sont plus concentrés de sorte que la compagnie récupère près de 5 tonnes de quinoa par mois. Par ailleurs, la compagnie bolivienne peut maintenant répondre à la demande grandissante engendrée par la COVID-19 et approvisionner les restaurants, les cafés et les supermarchés. Son quinoa est exporté dans plus de 13 pays, dont la Chine qui exige une séparation entre les grains noirs, rouges et blancs, ce qui n'aurait pas été possible sans cette technologie.

https://www.world-grain.com/articles/14555-quinoa-processor-expands-with-b%C3%BChler-sortex-technology

Près d'être complétée, la récolte ukrainienne de tournesol devrait chuter

2020-11-30 - L'Ukraine est le plus important exportateur d'huile de tournesol. La récolte ukrainienne de graines de tournesol est terminée à 99 % et est estimée à 12,9 millions de tonnes (Mt), en baisse par rapport à l'an passé à 15,3 Mt. La production en huile pourrait s'incliner de 12 % pour se situer à 6,2 Mt, entrainant une baisse des exportations de 13,2 % pour les établir à 5,76 Mt. Une récolte de graines de tournesol plus petite que prévu a fait exploser le prix qui se situe à son niveau le plus élevé depuis les deux dernières saisons. 

https://www.manitobacooperator.ca/news-opinion/news/ukraine-2020-sunflower-harvest-near-end-seen-falling/

Un modèle de production prometteur pour les bioplastique

2020-11-30 - L'un des ingrédients importants à la production de bioplastique compostable est le polyhydroxyalcanoates (PHA). La caméline est un grain qui semble propice à la production de bioplastique, car elle produit naturellement du PHA. Par contre, les quantités produites sont faibles et la chaine chimique est trop courte. La compagnie Yield10 veut introduire des gènes dans la caméline afin que cette dernière puisse produire du PHA plus utile. Présentement, le PHA coûte de 3 à 5 fois plus cher que son équivalent issu de la pétrochimie, et la caméline génétiquement modifiée pourrait réduire ce coût. Yield10 est conscient que les consommateurs ont des craintes face aux OGM, mais la compagnie croit que son produit pourra gagner leur confiance, car le PHA produit par la caméline est un composé que l'on retrouve dans la nature.

https://earth911.com/eco-tech/promising-production-model-for-bioplastics/

Un producteur d’huile de tournesol biologique a le vent dans les voiles

2020-10-19 - Pré Rieur est une marque d'huile de tournesol bio au Québec. La compagnie produit 20 000 litres d'huile et espère doubler sa production en 2021. Pour ce faire, Daniel Dubé, le propriétaire, compte sur des partenariats avec des producteurs se situant entre Lévis et Saint-Pascal-de-Kamouraska. Le rendement de l'entreprise varie de 270 à 300 litres d'huile par tonne de graines de tournesol. L'huile de tournesol contient de l'huile oléique, qui est une source majeure d'oméga-9. Pour être qualifiée d’oléique, une huile de tournesol doit contenir un minimum de 75 % de gras mono-insaturés et celle de Pré Rieur en contiendrait 81,63 %.

https://www.laterre.ca/actualites/en-region/un-producteur-dhuile-de-tournesol-biologique-a-le-vent-dans-les-voiles 

Le contenu en huile des graines de tournesol est très bon

2020-10-19 - Le contenu en huile des graines de tournesol aux États-Unis varierait entre 40 et 48 %, pour une moyenne de 45 à 46 %. Ce contenu en huile est jugé comme étant est très bon, car une prime est versée au producteur pour chaque pourcentage supérieur à 40 %. La récolte américaine est censée croître de 44 % par rapport à l'an passé. Aux États-Unis, la proportion de la production tournée vers le marché américain est de 70 à 80 % pour le tournesol destiné à la trituration et de 60 % pour le tournesol de confiserie; la partie restante étant exportée.

https://www.agweek.com/business/agriculture/6716782-Sunflower-oil-content-%E2%80%98very-good%E2%80%99

Les stocks de graines de l'alpiste s'amenuisent

2020-10-16 - Dans l'Ouest canadien, les stocks se réduisent en raison des stocks non répertoriés utilisés et de la faible récolte de cette année. Une compagnie de l'Ouest canadien rapporte que les stocks répertoriés par Statistique Canada ont toujours été sous-estimés et ceux-ci sont pratiquement épuisés. De plus, la chaleur de juillet a réduit de moitié le rendement. Le prix s'est alors apprécié, se situant entre 0,30 et 0,31 $ CA/lb, et il pourrait atteindre 0,35 $ CA/lb.

https://www.grainews.ca/daily/canary-seed-supplies-tighten/

Le gel de septembre pourrait réduire le rendement du tournesol

2020-10-13 - Aux États-Unis, le gel qui survenu en septembre pourrait avoir réduit le rendement dans les régions clés de la production de tournesol comme les Dakotas et le Minnesota. Avant le gel, la production était estimée entre 2,2 et 2,4 milliards de livres, soit une hausse de 25% par rapport à l'année dernière avec une excellente qualité. La production mondiale est projetée à 54 millions de tonnes (Mt), soit une diminution de 1,7 Mt comparativement à l'an passé, en raison d'une plus petite récolte en Bulgarie, en Roumanie, en Russie et en Argentine. Pour 2021, la forte compétition du Brésil et de l'Argentine pour le soya risque d'inciter les producteurs américains à semer plus de tournesol. Néanmoins, la demande demeure bonne et les triturateurs offrent une prime de 2 % par 1 % de contenu en huile supérieur à 40 % pour le tournesol.

https://www.farmprogress.com/crops/september-freeze-may-nip-sunflower-yields

Le pari réussi de la Ferme Oliméga

2020-10-12 - En quelques années seulement, les produits de la Ferme Oliméga, commercialisés sous la marque Signé Caméline, se sont taillés une place dans les supermarchés de la province, en plus d’être adoptés par plusieurs chefs réputés. Mais le succès de l’entreprise va au-delà de nos frontières. La caméline cultivée au Québec se retrouve maintenant au Japon, au Vietnam, en Chine et en France. Un important contrat sur le point de se conclure permettrait à l’entreprise de décupler sa présence au sud de la frontière. « Pour satisfaire à la demande, nous avons augmenté cette année de 30 % la superficie cultivée pour atteindre 270 hectares et nous prévoyons en faire autant l’année prochaine », signale la femme d’affaire.

https://www.laterre.ca/utiliterre/vegetal/le-pari-reussi-de-la-ferme-olimega

Les perspectives semblent lumineuses pour les graines d'alpiste, de moutarde et de tournesol

2020-10-01 - Les prix dans l'Ouest canadien pourraient s'apprécier pour les graines d'alpiste, tandis que la direction des prix pour celles de tournesol est plutôt incertaine. Or, la demande est présentement forte pour les graines de tournesol pour les oiseaux, en raison du regain de l'observation d'oiseaux causée par le confinement dû à la COVID-19. Les analystes estiment une hausse de la production de 10 % pour les graines d'alpiste et une baisse de 4 % pour les graines de tournesol. Toutefois, les stocks de graines d'alpiste de l'an passé étaient faibles à 7 000 tonnes (t). Pour 2020-2021, les stocks sont projetés à 13 000 tonnes pour les graines de l'alpiste et à 95 000 t pour les graines de tournesol. Les prix sont présentement de 0,31 $/lb pour les graines d'alpiste et pourraient atteindre les 0,40 $/lb.

https://www.producer.com/2020/10/prospects-look-bright-for-canaryseed-mustard-sunflowers/

La demande en graines de tournesol augmente alors que les Canadiens nourrissent plus d'oiseaux

2020-08-29 - Étant donné le confinement causé par le coronavirus, les Canadiens sont restés enfermés à la maison et ont voulu ressentir un sentiment de liberté en nourrissant les oiseaux avec des graines de tournesol. En effet, la demande pour le tournesol de confiserie est restée stable, mais celle pour nourrir les oiseaux s'est renforcée de sorte que la demande a augmenté de 10 %, voire un peu plus. La graine de tournesol de confiserie est plus large avec des rayures grises alors que celle pour les oiseaux est plus petite. Le Canada est le 13e plus important exportateur de graines de tournesol dans le monde et le 25e plus grand producteur. Le Manitoba est la plus importante province dans la production de tournesol.

https://globalnews.ca/news/7306282/coronavirus-sunflower-seeds-canada-demand/

ExxonMobil et Global Clean Energy Holdings ont signé un pacte commercial pour du diesel renouvelable

2020-08-17 - ExxonMobil a signé un pacte commercial avec Global Clean Energy Holdings pour l'achat de 2,5 millions de barils de diesel renouvelable produit à partir de caméline en Californie. ExxonMobil prévoit vendre ce diesel en Californie et peut-être sur les marchés internationaux. En plus de la caméline, ce diesel peut être produit grâce à de l'huile de cuisson, l'huile de soya, de l'huile de maïs distillé ainsi que d'autres sources renouvelables. Selon une analyse de cycle de vie, ce diesel pourrait réduire de 40 à 80 % des gaz à effet de serre comparativement au diesel à partir de pétrole.

https://steelguru.com/gas-oil/exxonmobil-global-clean-energy-holdings-sign-pact-for-renewable-diesel/562240

Une potentielle allégation de bienfaits pour la santé pourrait propulser le sarrasin

2020-06-11 -  Des chercheurs tentent de prouver que le sarrasin pourrait être bénéfique pour la santé, car il régulerait le sucre dans le sang, ce qui est pratique pour gérer le diabète. Cette découverte permettrait d'apposer une allégation de bienfaits pour la santé au sarrasin et ainsi accroître sa demande. Pendant des années, les producteurs canadiens ont été dépendants des ventes à l'exportation vers le Japon - ingrédient essentiel dans la conception des nouilles soba -  pour écouler le sarrasin, mais les ventes ont ralenti en raison de problèmes logistiques : ça prenait sept semaines pour envoyer les conteneurs de sarrasin au Japon. Pour l'instant, la demande pour le sarrasin est en hausse en raison de son utilisation comme plante de couverture et de sa farine qui est sans gluten.

https://www.producer.com/2020/06/potential-health-claim-could-boost-buckwheat/

Le boom de grains anciens : Ingredion et NorQuin distribueront des ingrédients à base de quinoa dans le monde

2020-05-14 - NorQuin produira de la farine de quinoa pour Ingredion à partir de grains canadiens produits dans l'Ouest canadien. Selon NorQuin, le quinoa figure à 17 % dans les menus aux États-Unis et la demande pour le quinoa a doublé pour les restaurants de service rapide. Depuis la COVID-19, la demande pour les protéines végétales a explosé en raison des problèmes liés à la chaîne d'approvisionnement du secteur de l'élevage.

https://www.foodingredientsfirst.com/news/ancient-grain-boom-ingredion-and-norquin-to-distribute-quinoa-ingredients-globally.html

GCEH achète la raffinerie de Bakersfield pour 40 M$ US afin de produire du diesel renouvelable

2020-05-09 -  Global Clean Energy Holdings (GCEH) a acheté une raffinerie en Californie afin de la convertir pour produire du diesel renouvelable à partir de caméline. L'objectif est d'approvisionner la Californie en carburant moins polluant et de diminuer les gaz à effet de serre.

https://www.greencarcongress.com/2020/05/20200509-bakersfield.html

Les acres en tournesol devraient croître

2020-04-30 - Le prix pour l'huile de tournesol a augmenté de sorte qu'avec un rendement de 2 000 livres l'acre, la culture peut rapporter 500 $ à l'acre. Les producteurs au Manitoba et au sud de sa frontière pourraient augmenter leurs superficies de 25 % en 2020. Selon les prévisions de l'USDA, les producteurs sèmeront 13 % plus de tournesol au Dakota du Nord et du Sud et 90 % des superficies de tournesol sont orientées vers le secteur de l'huile. La hausse des prix est causée par une augmentation de la demande, mais aussi au manque d'offre engendré par les conditions horribles de la récolte en automne dernier.

https://www.producer.com/2020/04/sunflower-acres-expected-to-jump/?utm_source=Cyberimpact&utm_medium=email&utm_campaign=Infolettre-4-mai-2020

Une opportunité impressionnante

2020-04-09 - Le souchet est une plante très peu connue en Amérique du Nord alors qu'en Espagne ou en Afrique, ce produit est une commodité alimentaire ou est utilisé comme substitut au lait. Le contenu en huile de cette plante est de 25 % comparativement à 20 % pour le soya et son type d'huile est parfait pour la production de biocarburant dans les pays nordiques de l'Union européenne grâce à sa propriété d'écoulement par temps froid. Une compagnie américaine en Caroline du Sud mise sur ce produit et possède des contrats d'approvisionnement de 36 millions de gallons annuellement pour les dix prochaines années.

http://www.biodieselmagazine.com/articles/2516960/opportunity-knocking

Les Américains dédaignent le kale et le quinoa au profit de denrées non périssables comme les chips et les Oreos

2020-03-22 - Le coronavirus a détourné radicalement la demande alimentaire aux États-Unis : les gens se détournent des produits frais et sains comme le kale et le quinoa au profit des denrées non périssables comme les chips et les oréos. Par exemple, les chips, les pretzels et le pop corn ont vu leurs ventes augmenter respectivement de 48, 47 et 30 %. De plus, les consommateurs ne réduisent plus leurs achats de viande et de lait.

https://www.chicagobusiness.com/consumer-products/americans-drop-kale-and-quinoa-hunker-down-chips-and-oreos

Le virus effraie les Russes qui emmagasine des denrées peu coûteuses et rassasiantes : le sarrasin

2020-03-18 - En ces temps de pandémie de la COVD-19, les Russes entreposent du sarrasin qui peut être considéré comme un repas d'accompagnement ou complet et qui se cuisine comme du riz. Les Russes consomment normalement 400 000 tonnes de sarrasin par année et les stocks sont suffisants à environ 433 000 tonnes. Les Russes ont l'habitude de se tourner vers le sarrasin en temps de pénurie alimentaire comme ce fut le cas durant l'Union soviétique.

https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-russia-buckwheat/virus-spooked-russians-hoard-trusty-staple-that-is-cheap-and-filling-buckwheat-idUSKBN2152GV

Le tournesol pourrait faire un retour

2020-02-20 - Il fut un temps où en Amérique du Nord, on semait 700 000 acres (a) en tournesol, ce qui est fortement plus élevé que les 150 000 a de l'an dernier. La remontée des prix risque d'encourager les producteurs américains et canadiens à semer entre 200 000 et 250 000 a. La nouvelle demande pour le tournesol proviendrait des marchés en développement qui recherche des aliments plus sains, comme l'Inde et la Chine.

https://www.producer.com/2020/02/sunflowers-may-be-poised-for-comeback/

Ardent Mills sur le point d'acheter des opérations dans le quinoa

2020-02-05 - Ardent Mills augmente sa capacité d'offrir des produits à base de grains de spécialité avec son offre d'acquisition d'Andean Naturals en Californie. Cette acquisition permettrait à Ardent Mills d'avoir sa première usine sans gluten. 

https://www.world-grain.com/articles/13240-ardent-mills-to-buy-quinoa-operations

Une compagnie de la Saskatchewan a de l'espoir quant au futur de la caméline

2020-01-30 - Une compagnie de la Saskatchewan espère que les producteurs sèmeront 15 000 acres en caméline cette année et 30 000 acres la prochaine, alors que l'an dernier, ces superficies étaient à 5 000 acres. La demande pour l'huile de caméline est bonne pour le secteur des chevaux, mais la croissance de cette demande pourrait venir du milieu aquacole en raison de sa forte teneur en acide gras oméga-3.

https://www.producer.com/2020/01/sask-company-has-faith-in-camelinas-future/

Le plan des semis du printemps dépend des prix de la prochaine récolte

2020-01-30 - Si on se fie aux prix de l'ancienne récolte pour faire ses plans de semis, les producteurs sèmeront plus de blé durum, d'avoine de lin, de pois verts, de moutarde jaune et de graines de l'alpiste. Par conséquent, les prix pour la nouvelle récolte tardent à se faire connaitre, car ils anticipent ce mouvement des producteurs.

https://www.producer.com/2020/01/farmers-spring-plans-await-new-crop-prices/

La graine de l'alpiste est à une étape du statut officiel

2020-01-23 - Les producteurs de la Commission de développement de la graine de l'alpiste de la Saskatchewan ont voté en faveur d'une demande officielle pour intégrer la culture de la graine de l'alpiste dans la Loi sur les grains du Canada. Grâce à cette intégration, la Commission canadienne des grains pourra établir une charte des grades et exiger une licence ainsi qu'un cautionnement auprès des acheteurs. Cette requête avait déjà été soulevée par le passé, mais elle a été ramenée de l'avant lors de la faillite d'un acheteur de légumineuses et de graines de l'alpiste de la Saskatchewan.

https://www.producer.com/2020/01/canaryseed-one-step-closer-to-official-status-2/

Le prix des graines de l'alpiste est à la hausse et d'autres rallyes seraient à venir

2020-01-09 - Le prix de la graine de l'alpiste a atteint 30 cents la livre, un sommet rarement atteint en 2015 et en 2011. Le prix risque de s'accroître encore, car l'offre est limitée : la production canadienne est de 80 000 tonnes en 2019, en baisse par rapport à l'année dernière à 158 000 tonnes. Le Canada exporte annuellement près de 150 000 tonnes de graines de l'alpiste au Mexique, en Union européenne et au Brésil.

https://www.producer.com/2020/01/canaryseed-on-the-rise-more-rallies-may-be-to-come/

Les propriétaires d'Ancient Harvest achètent les produits Pamela's

2020-01-08 - Quinoa Corporation, un groupe américain qui détient les produits Ancient Harvest, ont acquis les produits de la compagnie américaine Pamela's. Les deux compagnies sont orientées sur l'offre de produits sans gluten : la première s'est concentrée sur les produits de quinoa, la polenta et les pâtes, alors que la deuxième oeuvre dans les mélanges à gâteau et à biscuit ainsi que les barres tendres et les nouilles ramens.

https://www.just-food.com/news/ancient-harvest-owner-quinoa-corporation-buys-us-peer-pamelas-products_id142878.aspx

La caméline d'automne pourrait s'intégrer dans la rotation des Prairies

2020-01-02 - La caméline d'automne peut produire entre 20 et 34 boisseaux à l'acre, ce qui est très peu, mais elle se récolte tôt et peut entreposer près de 70 livres par acre d'azote. De plus, c'est une culture de couverture pour limiter l'érosion. Développer une variété de camélines d'automne peut prendre de 4 à 5 ans.

https://www.producer.com/2020/01/winter-camelina-could-fill-prairie-rotation-gap/

2019

Une compagnie australienne tourne son attention vers le carinata

2019-12-19 - Une compagnie australienne s'intéresse entre autres au carinata et fait des tests un peu partout dans le monde dont dans l'Ouest canadien. L'intérêt du carinata serait de produire de l'huile pour la production de biocarburant, tout particulièrement pour les avions, et le tourteau non GM serait destiné à l'alimentation animale. La compagnie n'a pas annoncé d'usine de transformation du carinata au Canada en raison du long processus d'autorisation du tourteau de carinata pour l'alimentation animale.

https://www.producer.com/2019/12/australian-company-turns-its-attention-to-carinata/

Le commerce des marchandises d'octobre de Statistique Canada

2019-12-05 - Les exportations de graines d'alpiste ont été de 14 960 tonnes (t) en octobre. Les exportations de 2019-2020 sont 22 % plus élevées que celles 2018-2019 et 26 % plus élevées que celles de la moyenne des cinq dernières années.

https://www.dtnpf.com/agriculture/web/ag/blogs/canada-markets/blog-post/2019/12/05/statistics-canadas-october-trade

Promouvoir le sarrasin, son histoire et ses produits dérivés

2019-09-30 - Le sarrasin prend de plus en plus de place dans l'assiette des Québécois et ce n'est pas étranger aux efforts déployés par la Confrérie des Sarrasins de Louiseville. Par ailleurs, le Destival de la galette de sarrasin de Louiseville débutera le 5 octobre. La Confrérie estime que son livre de recettes a eu un certain succès et est utilisé dans des émissions de télévisuelles de cuisine. La Confrérie cherche à se moderniser tout en maintenant sa mission qui est de faire rayonner la culture du sarrasin et les produits du terroir.

https://www.lechodemaskinonge.com/culture/promouvoir-le-sarrasin-son-histoire-et-ses-produits-derives/

Des efforts pour implanter le quinoa dans l'Est-du-Québec

2019-09-15 - Le quinoa s'implante dans l'Est-du-Québec. Le producteur a trouvé de la difficulté à trouver une variété adapté au climat de l'Est-du-Québec, car la semence provient plutôt des États-Unis et de l'Ouest canadien. Selon le MAPAQ, la demande locale du quinoa serait en croissance.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1302019/quinoa-bsl-agriculture-biologique-paquet-sainte-florence

Les stocks annuels de l'alpiste des Canaries sont imprévisibles

2019-09-05 - Les producteurs, les acheteurs et les analystes sont vexés des stocks de l'alpiste des Canaries publiés par Statistique Canada. Des années où les stocks devraient être épuisés, le prix s'apprécie et les producteurs réussissent à en trouver. Les données sur les stocks de report sont donc influencées par les prix, ce qui les rend imprévisibles.

https://www.producer.com/2019/09/canaryseed-stocks-annually-unpredictable/

Le marché de l'alimentation offre des opportunités, un obstacle pour le triticale

2019-08-08 - La prochaine étape pour développer le triticale est l'alimentation humaine (boulangerie, distillerie et les bières de microbrasserie), mais il est très coûteux de développer un nouveau marché et il y a très de recherche et développement. Le triticale a des propriétés nutritionnelles intéressantes pour la boulangerie, car il nécessite moins de sel et de sucre.

https://www.producer.com/2019/08/food-market-offers-opportunity-hurdle-for-triticale/

Du riz en Ontario?

2019-07-10 - Du riz tolérant au froid a été semé en Ontario et le potentiel de marché est intéressant. Cette culture pourrait être aussi payante que le maïs et elle ajouterait une culture supplémentaire dans les rotations des producteurs.

https://farmtario.com/crops/ontario-trials-of-cold-tolerant-rice-could-prove-alternative-crop-potential/

Nutrition : un nouveau superaliment

2019-05-30 - Les graines de caméline peuvent servir dans les smoothies, les salades ou pour agrémenter des légumes. Elles ont un goût de noix et de crucifère. Elles peuvent substituer les graines de pavot, de sésame ou de chia.

https://journalmetro.com/plus/bouffe/2329003/nutrition-un-nouveau-superaliment/

Des scientifiques mettent au point des cultures tolérantes au sel, mais le monde est lent à les adopter

2019-02-27 - Des scientifiques de Dubaï développent des variétés de cultures qui se cultivent bien dans des sols salins, comme le quinoa et la salicorne. La salicorne peut être utilisée dans les salades, l'alimentation animale et même les biocarburants.

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-02-27/not-just-for-hipsters-quinoa-emerges-as-climate-change-savior

Le Kernza, céréale de l’avenir?

2019-01-19 - Une variété d'agropyre intermédiaire a vu le jour en 2013 du nom de Kernza. Cette céréale n'est pas encore adaptée au climat de l'Ouest canadien, mais son potentiel est intéressant. Ses racines peuvent aller jusqu'à 5 m dans le sol contrairement à 1 m pour le blé, ce qui peut s'avérer crucial dans la lutte contre la pollution des sources d'eau potable dans les régions rurales. La farine de Kernza a un arôme qui se démarque du blé, plus terreux avec des notes de noix, et les consommateurs semblent l'apprécier. Toutefois, cette céréale doit surmonter certains obstacles. Le peu de stocks crée une pression à la hausse sur le prix de la farine de Kernza qui est cinq fois plus chère que celle de blé, ce qui limite la commercialisation du produit, et le rendement est trois fois plus faible que celui du blé.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1147772/kernza-agriculture-manitoba-cereale 

L'industrie équine représente un marché grandissant pour l'huile de caméline canadienne riche en oméga-3

2019-01-17 - La caméline ajoutée à l'alimentation animale aurait des bienfaits pour le poil des chevaux.

http://lavieagricole.ca/5234

2018

Des cultures spéciales se développent dans un ancien fond marin salin

2018-09-04 - Un producteur tire profit de ses terres salines en cultivant la salicorne, qui est utilisée comme un substitut au sel ou comme ingrédient culinaire ou cosmétique.

http://www.dutchroots.info/worldwide-media/specialty-crop-thrives-in-salty-reclaimed-seabeds/

Des chercheurs font des pas dans la progression du triticale

2018-08-16 - Une variété de triticale a été développée et cette dernière a un meilleur rendement, une teneur moins élevée en DON et une meilleure résistance à la verse.

https://www.producer.com/2018/08/researchers-make-strides-in-advancing-triticale/

Les offres pour de l'alpiste s'apprécient alors que l'offre se resserre

2018-07-26 - La production et les stocks de grains d'alpiste sont anticipés à de faibles niveaux. L'Argentine qui est le plus important exportateur a vu sa production réduite de moitié. Les offres sont à la hausse.

https://www.producer.com/2018/07/canaryseed-bids-edge-higher-as-supply-tightens/

Culture du chia biologique au Québec : possible et payante

2018-06-25 - Selon une étude de l'IRDA, la production de chia est possible au Québec et peut être plus productive qu'en Argentine. La rentabilité de la production de chia bio serait équivalente, dans le meilleur des cas, à celle du soya bio pour la consommation humaine ou, dans le pire des cas, à celle du blé de consommation humaine.

https://www.laterre.ca/actualites/cultures/culture-chia-biologique-quebec-possible-payante

PANGEA et Quinta Quinoa s'associent pour tester la culture de quinoa à haute valeur nutritive au Québec

2018-06-21 - Katan Kitchens, une entreprise ontarienne, s'associe avec PANGEA pour produire du quinoa. Cette culture est semée dans le Centre-du-Québec, le Bas-Saint-Laurent, le Lac-Saint-Jean et les Chaudières-Appalaches.

https://www.newswire.ca/fr/news-releases/pangea-et-quinta-quinoa-sassocient-pour-tester-la-culture-de-quinoa-a-haute-valeur-nutritive-au-quebec-685919172.html

Des graines pour canaris… dans nos assiettes!

2018-03-17 - En 2015, Santé Canada a approuvé la production de l'alpiste à grain nu pour la consommation humaine. L'alpiste est riche en acide oléique et en protéines. L'un des obstacles à la commercialisation de l'alpiste est la couleur de sa farine qui est grise et qui peut déstabiliser les consommateurs habitués à la farine blanche. Toutefois, une nouvelle variété du nom de Cibo a vu le jour et la couleur de la graine est jaune et l'endosperme est clair, ce qui donne une couleur plus jaunâtre à sa farine. De plus, le rendement de cette nouvelle variété est supérieur à l'ancienne. Le Canada produit 80 % des stocks mondiaux d'alpistes.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1089780/alpiste-graines-canaris-nourriture-humain-recherche