Orge brassicole

Orge brassicole du Québec

2021

Boisson d’orge recyclée

2021-10-14 – L’entreprise Take Two a développé une boisson d’orge à partir de résidus provenant de l’industrie brassicole. Take Two compte recycler au moins 500 000 livres d’orge cette année. L’entreprise a lancé tout récemment une version « barista » de sa boisson végétale.

https://vegconomist.com/interviews/take-two-championing-the-upcycling-movement-by-transforming-the-billions-of-spent-grain-wasted-each-year-into-barleymilk/

Hausse du prix de l’orge brassicole dans l’Ouest canadien

2021-10-10 – L’orge brassicole, qui se vend normalement entre 276 et 322 $/t dans l’Ouest, vaut actuellement 459 $/t, car la sécheresse a entrainé une petite récolte. Les brasseurs canadiens achètent annuellement près de 350 000 tonnes d’orge brassicole produite majoritairement dans l’Ouest.

https://www.cbc.ca/radio/costofliving/taxing-the-rich-where-has-it-happened-and-why-1.6189413/this-year-s-extreme-drought-could-mean-higher-beer-prices-1.6203372

Prix de l’orge brassicole en hausse

2021-10-01 – Dans l’État de l’Idaho aux États-Unis, où 33 % de l’orge brassicole américaine est produite, les prix de cette céréale se sont accrus de 40 % afin de tenir compte de la faible récolte et de la hausse du prix des intrants.

https://www.idahostatejournal.com/news/local/contract-prices-for-idaho-barley-up-significantly/article_6896be31-4c19-5bf9-a063-8db46eedaeeb.html

Les malteries doublement frappées

2021-09-23 – La production d’orge connaitra une réduction d’environ 33 % au Canada et de 36 % aux États-Unis. De plus, l’orge brassicole est de mauvaise qualité et le taux de protéines est près de 2 % supérieur aux standards habituels.

https://www.producer.com/news/maltsters-watch-barley-quality/

Heineken à la recherche d’orge à faible émission de carbone

2021-09-20 – Heineken lance un projet pilote au Royaume-Uni afin d’évaluer la quantité de carbone séquestré dans le sol grâce à des mesures durables telles que les cultures de couverture et intercalaires, dans le but de diminuer son empreinte carbone provenant de la production d’orge.

https://www.beveragedaily.com/Article/2021/09/20/Heineken-launches-low-carbon-barley-trial

La pluie dans l’Ouest menace la qualité des grains

2021-09-09 – Les producteurs de l’Ouest canadien ont eu une faible récolte et sont maintenant aux prises avec une pluie de fin de saison qui risque de détériorer la qualité des grains. Pour l’orge brassicole, on note une augmentation de la prégermination et une décoloration.

https://www.producer.com/news/recent-rain-threatens-grain-quality/

La prime à la rescousse de l’orge brassicole

2021-07-30 – La demande mondiale pour de la bière avec plus de malt a contribué à soutenir la demande en orge brassicole avec des spécifications élevées alors que le marché tente de se remettre de la COVID. Les ventes de bières auraient chuté de 8 à 10 % en 2020 et la reprise risque d’être lente : le retour au niveau de 2019 est prévu en 2025 seulement. Toutefois, le marché s’oriente pour satisfaire une demande pour des variétés avec des caractéristiques spécifiques, mais avec un plus faible rendement. Le prix de celles-ci est plus élevé que celui de l’orge brassicole conventionnelle pour inciter les producteurs à en semer.

https://www.graincentral.com/markets/premiumisation-helps-boost-call-for-malting-barley/

Le poids spécifique de l’orge décortiquée

2021-07-16 – La qualité de l’orge brassicole dépend d’une multitude de facteurs dont le poids spécifique que l’on connait très peu. On calcule le poids spécifique en établissant un rapport entre le poids et le volume du grain, et il serait lié à la teneur en fécule. Une haute teneur en fécule est importante pour les brasseurs, car elle augmente le rendement. Or, deux facteurs influent sur le calcul du poids spécifique : la capacité du grain à s’agglomérer et la densité du grain. Les résultats d’une étude ont démontré que la densité du grain contribue pour 48,5 % à la variation du poids spécifique, contre 36,5 % pour la capacité du grain à s’agglomérer.

https://ahdb.org.uk/news/barley-specific-weight-pulled-apart-by-phd

Les nouvelles variétés d’orge répondent à la demande

2021-06-07 – Au Canada, la CDC Copeland est la variété d’orge brassicole dominante, mais la variété CDC Bow possède plusieurs avantages. Cette dernière a un rendement de 4 % de plus que la CDC Copeland et possède une bonne résistance à la verse et aux maladies. En outre, elle contient moins de bêta-glucane, a une meilleure friabilité et produit de plus grandes quantités d’extraits. Les malteurs peuvent ainsi imiter des malts de type européens. Par conséquent, le développement de nouvelles variétés et la demande en malt provenant des microbrasseries vont de pair.

https://beerandbrewing.com/brewing-ingredients-farming-for-craft/

Une bière de la ferme à la table

2021-05-13 – La microbrasserie Blindman Brewing s’est associée à la plateforme Grain Discovery afin d’offrir une bière dont on pourra retracer toutes les étapes de transformation de l’orge brassicole, du champ au verre du client, et ce, à l’aide d’un code QR. Selon le cofondateur de Blindman Brewing, les bières de microbrasseries incitent les consommateurs à s’intéresser au terroir et à la provenance des produits, à l’instar du vin, et l’orge brassicole est un marché idéal pour adopter une technologie favorisant la transparence des produits.

https://www.foodincanada.com/packaging/grain-discovery-blindman-brewing-launch-first-fully-traceable-beer-149730/

Une nouvelle tendance à surveiller : la nourriture revalorisée

2021-04-26 – L’entreprise Rise se spécialise dans la revalorisation des déchets alimentaires en aliments comestibles. Elle utilise la drêche de brasserie pour en faire une farine qui contient 12 fois plus de fibres, 2 fois plus de protéines et le tiers des glucides que l’on y retrouve normalement. Plus de 400 produits revalorisés sont présentement sur le marché, mais l’absence de certification ne permet pas de bien les identifier.

https://www.onegreenplanet.org/news/upcycled-foods-are-a-new-trend-to-watch/

Deux entreprises s’associent pour offrir des aliments positifs pour l’environnement

2021-04-23 – Bright Future Foods et EverGrain collaboreront à créer des produits alimentaires durables et positifs pour l’environnement. Ces produits contiendront des protéines et des fibres de l’orge malté provenant de EverGrain et de l’avoine de Bright Future Food qui a une empreinte carbone négative. Anheuser-Busch InBev a investi dans EverGrain et approvisionne celle-ci en drêche de distillerie.

https://www.bakingbusiness.com/articles/53540-post-subsidiary-finds-partner-to-create-climate-positive-food

Une première référence du génome de l’orge canadienne

2021-04-19 – Agriculture et Agroalimentaire Canada a mené à terme le premier projet visant à séquencer le génome de l’orge brassicole canadienne. Ce projet a été accompli en l’espace d’un an seulement, comparativement à 12 ans pour le génome humain et 14 ans pour celui du blé. Ce nouvel outil est un avantage considérable pour les semenciers, car il leur permet d’avoir l’assurance d’être sur la bonne voie le plus tôt possible, considérant que le développement d’une variété d’orge brassicole peut s’étendre sur une décennie. Les semenciers auront donc la capacité de faire leur sélection en fonction des rendements et des qualités brassicoles.

https://www.canadiancattlemen.ca/crops/the-first-canadian-reference-barley-genome-a-gift-beer-drinkers-can-toast/

L’orge pourrait se maintenir cette année aux États-Unis

2021-04-12 – Le rapport sur les intentions d’ensemencement estime que les superficies d’orge devraient se maintenir à 2,6 millions d’acres, ce qui représente une légère baisse par rapport à 2,62 millions d’acres en 2020. Les superficies ensemencées risquent d’être supérieures pour le marché fourrager à celles pour le marché brassicole, en raison des prix élevés de l’orge fourragère. Les brasseurs et les microbrasseries préfèrent l’orge à deux rangs à l’orge à six rangs, pour ses flaveurs maltées plus prononcées et une production d’extraits de malt plus abondante.

https://www.agweek.com/business/agriculture/6959907-Barley-could-hold-its-own-in-crazy-year

Les acheteurs d’orge brassicole misent sur une offre fiable

2021-04-08 – Les producteurs et les brasseurs n’anticipent pas un manque d’offre d’orge brassicole au profit de l’orge fourragère, même si le prix de cette dernière est plus élevé. Cette différence de prix s’explique en partie par une diminution des ventes de bière causée par l’annulation des activités sportives et des festivals, en raison de la pandémie, et une perte de marché due à l’essor de nouveaux produits alcoolisés non maltés qui séduisent les jeunes consommateurs. Les producteurs canadiens risquent de garder l’orge brassicole dans leur rotation cette année, pour des raisons techniques et pour maintenir une relation d’affaires avec leurs acheteurs. On prévoit une augmentation des superficies semées en orge de 5 à 8 %.

https://www.producer.com/news/malt-barley-buyers-count-on-reliable-supply/

Coors lance sa première bière bio

2021-04-07 - Coors a lancé sa première bière bio le mois passé. Cette dernière semble cibler les consommateurs qui ont une vie active. Elle est à 3,8 % d’alcool et contient 92 calories.

https://theknow.denverpost.com/2021/04/07/coors-pure-organic-beer/255980/

Le potentiel alimentaire des sous-produits du maltage

2021-04-06 – Des chercheurs ont trouvé aux sous-produits du maltage des propriétés antioxydantes et une grande quantité de protéines et de fibres. Des échantillons ont montré que les sous-produits du maltage comportaient 285 différents agents phytochimiques. Une grande concentration de ceux-ci se retrouve dans les germes. Toutefois, le principal défi d’utilisation de ces sous-produits est d’en améliorer les propriétés sensorielles, dont le goût. Ils nécessiteraient de plus une étape de transformation supplémentaire, comme la fermentation afin de pouvoir être utilisés pour augmenter la valeur nutritionnelle du pain blanc.

https://www.foodprocessing.com.au/content/ingredients/news/side-stream-products-of-malting-has-potential-in-food-18328541

Les ventes d’orge bénéficient de la diversification de la Chine

2021-03-29 – Le Canada semble déjà bénéficier de la politique de la Chine de diversifier les ingrédients inclus dans les rations animales. De grandes quantités d’orge canadienne de la nouvelle récolte ont déjà été vendues à la Chine, ce qui est inhabituel à cette période-ci de l’année. La Chine vise à diminuer sa dépendance au maïs et au soya américains : la consommation chinoise pourrait atteindre 300 millions de tonnes (Mt) de maïs et 120 Mt de soya en 2030. Le Canada peut bénéficier de cette politique en raison de ses frais de transport compétitifs.

https://www.producer.com/news/barley-sales-up-as-china-diversifies/

Le tarif chinois sur l'orge australienne refaçonne le marché international

2021-03-19 -  L'imposition d’un tarif chinois sur l'orge australienne a déstabilisé le marché mondial de l'orge. De plus, les importations chinoises devraient augmenter de 1,2 million de tonnes (Mt) en 2020-2021 en raison de la demande fourragère, pour se situer à 6,7 Mt. Par ailleurs, les ventes de boissons alcoolisées se sont renforcées de 23 % en 2020, entrainant ainsi une augmentation de la demande pour l'orge destinée à la distillerie. Par conséquent, le prix s'est apprécié de 33 % par rapport à l'an passé. Les grands perdants de cette imposition de tarif sont les distillateurs et les brasseurs chinois, qui doivent composer avec un coût d'approvisionnement en orge plus élevé.

https://asia.nikkei.com/Business/Agriculture/China-tariff-on-Australia-s-barley-reshapes-global-trade

Lancement d'un programme en Pennsylvanie pour produire une bière hyperlocale

2021-03-18 - L’année dernière, Food21 a lancé Farm to Tap, un programme pilote en Pennsylvanie, afin de développer une chaine de valeur hyperlocale avec des microbrasseries locales. L'orge est cultivée juste à côté d'où se situe le brasseur et le malteur est à près d'une heure de celui-ci. La bière ainsi produite se nomme Old Hanna's Town Ale et elle est le fruit des efforts d'une équipe d'experts en agronomie, en maltage, en marketing et en brassage. Le projet se poursuit en 2021 : les graines sont déjà semées et Food21 espère produire l'équivalent de 1,5 million de bières.

https://www.craftbrewingbusiness.com/news/awesome-farm-to-tap-program-launches-in-pennsylvania-to-cultivate-hyperlocal-beers/

De nouvelles variétés d'orge brassicole peu à peu acceptées

2021-03-11 - Les acheteurs d'orge brassicole hésitent généralement à adopter de nouvelles variétés. Les producteurs, souhaitant quant à eux semer des variétés dont ils ont l’assurance d’un marché, doivent donc les mettre de côté même si celles-ci donneraient de meilleurs résultats au champ. Or, de nouvelles variétés commencent à être appréciées par l'industrie. Le Centre canadien des techniques de maltage de l'orge a développé un nouveau site Internet afin d'informer sur les nouvelles variétés. Par ailleurs, les clients internationaux demandent souvent l'avis des malteurs canadiens sur les nouvelles variétés, ce qui peut contribuer à leur acceptation.

https://www.albertafarmexpress.ca/crops/newer-and-better-malt-varieties-starting-to-get-some-love/

Le sol et la météo influencent-ils le goût du whisky?

2021-03-11 - Une étude a été réalisée afin de savoir si le terroir avait une influence sur le goût du whisky. Grâce à un panel d'experts « renifleurs », combiné à une méthode de chromatographie en phase gazeuse et de spectrométrie de masse, il a été démontré que l'environnement dans lequel l'orge évoluait avait plus d'influence sur le goût et l'arôme que la variété d'orge.

https://www.chromatographytoday.com/news/columns-gc/52/breaking-news/do-soil-and-weather-affect-whisky-chromatography-investigates/54720

Des prévisions baissières pour l’orge reçues avec scepticisme

2021-02-12 – Agriculture et Agroalimentaire Canada estime que les producteurs canadiens sèmeront moins d’orge, mais plusieurs experts en doutent. Même si le prix du canola est très intéressant, l’orge a l’avantage d’être peu coûteuse et le prix pour une livraison immédiate s’est élevé jusqu’à 294 $/t dans la région de Calgary, soit l’équivalent du prix de l’orge brassicole. Par ailleurs, la demande chinoise en orge fourragère canadienne est excellente, notamment en raison de son tarif de 80,5 % sur les importations d’orge australienne. Le prix pour la nouvelle récolte se situe entre 253 et 264 $/t, mais un expert croit qu’il pourra se redresser jusqu’à 276 $/t.

https://www.producer.com/markets/lower-barley-forecast-hits-skepticism/

Idaho établit un rendement d'orge record

2021-02-05 - Les producteurs d’orge ont établi un rendement record de 110 boisseaux à l’acre (bu/a), battant l’ancien record de 2016 à 107 bu/a. L’année 2020 a été exceptionnelle pour les producteurs d’orge, tant en matière de quantité qu’en termes de qualité. L’Idaho est le principal État producteur d’orge des États-Unis; 70 % de sa production est consacrée aux malteries et la part restante est destinée à la consommation humaine et animale.

https://www.postregister.com/farmandranch/crops/grain/idaho-sets-record-for-average-barley-yield/

L'appétit chinois siphonne toute l'orge de la nouvelle récolte provenant de la France et du Canada

2021-02-03 - Étant donné le tarif de 80,5 % imposé sur les importations chinoises d’orge australienne, la Chine s’approvisionne principalement en France et au Canada. En fait, la Chine aurait déjà fait l’acquisition d’un million de tonnes d’orge canadienne de la nouvelle récolte, et l’Union européenne lui en aurait vendu une quantité similaire. Un commerçant français avance que ces ventes pourraient s’élever à 2 millions de tonnes. Or, l’orge européenne pourrait provenir autant de la France que de l’Ukraine. La Chine importerait principalement de l’orge fourragère, mais également de l’orge brassicole.

https://www.reuters.com/article/china-grain-barley-idUSL8N2K761S

2020

La variété d'orge brassicole de Cornell a maintenant un nom : Excelsior Gold

2020-12-17 - Cornell a développé la première variété d'orge brassicole de printemps adaptée au climat humide de l'État de New York aux États-Unis. En 2012, cet État a adopté une loi visant à ce que les brasseries s'approvisionnent à 60 % d'ingrédients locaux et augmentent progressivement ce ratio afin d'atteindre 90 % en 2024. Pour ce faire, l'industrie a développé une nouvelle variété d'orge brassicole, du nom d'Excelsior Gold. Celle-ci résiste aux champignons locaux et à la germination pré-récolte due au temps humide. Cette variété sera commercialisée en 2021.

https://news.cornell.edu/stories/2020/12/cornell-bred-malting-barley-has-name-excelsior-gold

L'orge brassicole, un marché intéressant, mais pas sans défi!

2020-12-01 - Généralement, de 60 à 80 % des producteurs qui cultivent de l’orge brassicole répondent, lors de la récolte, aux normes de qualité exigées pour ce marché. Cependant, au moment de la livraison, la situation change. Comme les livraisons se déroulent en continu, c’est-à-dire durant presque toute l’année, l’entreposage devient nécessaire. Malheureusement, durant cette période, les risques d’altération de certains critères qualitatifs augmenteront si aucune précaution n’est prise.

https://www.laterre.ca/du-secteur/formation/lorge-brassicole-un-marche-interessant-mais-pas-sans-defis

Le CMBTC publie une liste de variétés d'orge brassicole recommandées pour 2021

2020-11-18 - Chaque année, le Centre technique canadien de l'orge brassicole (CMBTC) dévoile une liste de variétés d'orge brassicole et identifie celles qui ont tenu promesse en termes de sélection et de potentiel commercial. En tête de liste y figurent le CDC Copeland, l'AC Metcalfe et l'AAC Synergy, suivi de AAC Connect, CDC Bow et CDC Fraser. Les trois dernières variétés d'orge ont beau être derrière les trois principales, leur demande est pourtant en constante augmentation. L'AC MetCalfe est reconnue depuis 15 ans à l'international, mais les nouvelles variétés démontrent de meilleurs rendements, une résistance plus accrue à la verse et aux maladies. Il est recommandé d'avoir un contrat de production avant de semer de nouvelles variétés.

https://www.realagriculture.com/2020/11/cmbtc-publishes-list-of-recommended-malt-barley-varieties-for-2021/

Une orge modifiée génétiquement pour une amélioration de la qualité

2020-10-22 - Des chercheurs australiens et écossais ont étudié une façon d'améliorer la qualité de l'orge par l'édition génomique, notamment en ce qui a trait à la teneur en bêta-glucane. Celle de l'orge peut varier entre 2 et 9 % alors que l'industrie brassicole la désire entre 3 et 5 %. Or, le bêta-glucane a des bienfaits pour la santé humaine. L'édition génomique a permis de désactiver le gène responsable du bêta-glucane et cette opération a trop bien marché, car le bêta-glucane était maintenant difficilement détectable par la suite. Par conséquent, d'autres recherches ont tenté d'identifier les différentes régions du gène responsable du taux de bêta-glucane par la génétique inverse, afin, d'une part, réduire son activité au lieu de l'arrêter complètement et, d'autre part, augmenter son activité.

https://www.producer.com/2020/10/barley-gene-edited-for-improved-quality/

Un nouveau laboratoire aux États-Unis comble le besoin des brasseurs et des malteries

2020-10-13 - Un laboratoire au Colorado aux États-Unis a été lancé grâce à une fondation d'Anheuser-Busch et sera financé par les services offerts à l'industrie. Le laboratoire pourra analyser et certifier la qualité de l'orge maltée produit par les malteurs et achetée par les brasseurs. Les tests dureront 2 jours et analyseront 14 caractéristiques de l'orge maltée : la protéine, la couleur, le pH, la concentration d'enzyme, le contenu en sucre, le niveau d'acides aminés, le taux d'humidité et la friabilité, soit sa capacité à être écrasé. Tous ces aspects sont déterminants pour les caractéristiques de la bière, comme l'alcool, la couleur et le goût tel que les notes de chocolat, de miel et de caramel. Ce laboratoire devient le troisième aux États-Unis à étudier l'orge brassicole.

https://chhs.source.colostate.edu/new-malt-testing-lab-at-csu-fills-industry-gap-for-regions-brewers-maltsters/

La qualité et le rendement d'orge brassicole sont les meilleurs depuis des années

2020-10-01 - Dans l'Ouest canadien, le rendement et la qualité de l'orge brassicole sont les meilleurs en six ans : le poids spécifique est élevé, le grain est rond, il y a peu de fusariose ou de problèmes de germination. Le prix de l'orge brassicole est d'environ 253 $/t, tandis que celui pour l'orge fourragère varie entre 207 et 230 $/t. La demande intérieure pour la bière a diminué d'avril à mai, mais elle s'est redressée de juin à juillet, malgré l'absence de festivals ou d'événements sportifs, de sorte que les sept premiers mois de l'année sont comparables à ceux de l'an passé. De plus, la demande pour l'exportation a monté en flèche : pour les sept premiers mois, le Canada a exporté 310 900 tonnes d'orge, soit le triple par rapport à l'an passé. Cela est dû au conflit entre la Chine et l'Australie qui a mené à l'imposition de tarifs de 80,5 % sur l'orge australienne.

https://www.producer.com/2020/10/malt-barley-quality-yield-called-best-in-years/

Des fermiers du Minnesota testent des céréales patrimoniales pour les microbrasseries

2020-09-28 - Une équipe d'agriculteurs ont testé différentes variétés de céréales patrimoniales pour les micromalteries et les microbrasseries : l'orge Tinka, l'orge bio Conlon, l'avoine nue Paul, le blé Boiles et le blé Red Fife. Les résultats ont montré de bons résultats avec l'orge Conlon, l'avoine nue Paul et le blé Red Fife. Ce travail conjoint entre la ferme, la micromalterie et la microbrasserie a mené à la confection d'une Hazy-IPA appelé MN Haze qui remporté en 2019 le ruban blanc lors de la Foire de l'État du Minnesota contre 48 autres breuvages alcoolisés.

https://www.aberdeennews.com/farm_forum/minnesota-farmer-tests-heritage-grains-for-craft-brewing/article_6a182c12-fd0f-11ea-910c-67ca409dda60.html

Les producteurs d'orge de l'Ouest soutiennent le développement de nouvelles variétés

2020-09-16 - La Coalition canadienne de la recherche sur l'orge (CBRC en anglais) financera à hauteur de 2,7 M$ CA le projet de développement de nouvelles variétés d'orge afin d'améliorer les qualités agronomiques, la résistance aux maladies et la qualité pour l'utilisation finale, notamment celle pour l'orge brassicole. Le CBRC rassemble des associations de producteurs d'orge de la Saskatchewan, de l'Alberta et du Manitoba. Ces variétés seront développées au Centre de développement des cultures (CDC) de l'Université de la Saskatchewan qui ont déjà développé des variétés d'orge brassicole CDC par le passé.

https://www.producer.com/2020/09/barley-research-funded-at-u-of-s/

L'orge australienne a neuf fois plus de saveur que l'orge américaine selon une étude de l'Université d'Adelaide

2020-09-06 - Selon une étude d'une université australienne, l'orge australienne aurait 106 composantes de goût, ce qui représente un rapport de neuf pour un comparativement à l'orge américaine. L'orge australienne serait également plus goûteuse que celle du Canada et de la France. Dans un test à l'aveugle avec du moût de bière (soit le mélange d'eau et de malt sans fermentation), un panel a été capable d'identifier correctement les variétés chinoises, australiennes et canadiennes. Des notes maltées et de biscuits ont été identifiées à l'orge australienne et, par moment, avec des soupçons de notes herbacées et de noix musquées se rapprochant des champignons. D'ailleurs, depuis que le Canada livre plus d'orge brassicole en Chine au profit de l'Australie, les brasseurs ont remarqué la différence de goût. 

https://www.abc.net.au/news/rural/2020-09-06/australian-barley-has-nine-times-as-much-flavour-as-us-barley/12631270

Les chercheurs ont fait une percée pour de l'orge sans gluten

2020-08-05 - Une chercheuse a été récompensée pour ses recherches dans une variété d'orge sans gluten pouvant être utilisé pour la bière et les produits alimentaires. Cette variété d'orge respecte les standards sans gluten des États-Unis et de l'Europe, mais pas ceux de l'Australie. Elle a été développée sans la technologie des OGM ni celle de la modification génétique, mais grâce à un programme de sélections génétiques conventionnel. La bière sans gluten est normalement composée de millet, de sorgho, d'avoine ou de quinoa.

https://www.brewsnews.com.au/2020/08/05/researcher-wins-for-breakthrough-in-gluten-free-barley/

La pandémie a ralenti le marché international de la bière

2020-08-05 - Le marché international de la bière pourrait prendre jusqu'à six ans pour se remettre de la pandémie de COVID-19. La consommation de bière est estimée à 2 milliards de litres en 2019, ce qui représente entre 26 et 27 millions de tonnes (Mt) d'orge brassicole. La consommation dans la région de l'Asie-Pacifique était en croissance de 1,7 % pour la bière et de 3,7 % pour les bières de qualité. En 2020, la consommation de bière pourrait chuter de 6,5 %, ce qui représente une baisse de 1,5 Mt d'orge brassicole.

https://www.farmweekly.com.au/story/6864426/pandemic-to-slow-international-beer-market/

La soif de l'Inde pour la bière est une bonne nouvelle pour l'orge australienne

2020-08-02 - La population indienne est composée d'environ 1,7 milliard d'habitants dont seulement 200 millions peuvent consommer de la bière et de cette quantité, seuls 20 millions peuvent consommer de la bière de plus haute qualité. Toutefois, la bière de microbrasserie explose en Inde et cela devrait continuer. En 2030, 20 % de la population indienne sera âgée de moins de 25 ans et aura plus de chance d'être bien éduquée, sophistiquée et aura des standards de vie plus élevés. De plus, la consommation de bières dans les bars est de plus en plus ouverte aux femmes, ce qui risque d'augmenter la demande. Pour bien répondre à cette demande, l'Australie devra collaborer avec le gouvernement indien sur certains enjeux comme la fumigation de la mauvaise herbe et le glyphosate.

https://www.farmweekly.com.au/story/6856966/indian-thirst-good-news-for-aussie-barley/

La soif des Chinois pour la bière s'est avérée être une victoire pour le Canada dans la dispute concernant l'orge

2020-07-03 - Les exportations canadiennes d'orge en Chine ont bénéficié du conflit entre l'Australie et la Chine. En mai, le Canada a exporté 175 000 t d'orge vers la Chine, ce qui représente une hausse de 38 % par rapport au même mois l'an passé. Toutefois, l'orge du Canada est plus intéressante que celle de l'Australie, et ce depuis quelques années déjà, car la Chine demande un taux de protéines plus élevé pour leurs bières afin de leur donner plus de goût et une meilleure rétention de la mousse. Par contre, ce marché est incertain en raison de la hausse des tensions politiques entre le Canada et la Chine.

https://www.pgq.ca/umbraco/#/content/content/edit/9471

Olds College Brewery a conçu une bière de la ferme jusqu'au verre

2021-06-18 - Olds College Brewery a conçu sa première bière qui permet de retracer l'orge à toutes les étapes de sa transformation, de la semence jusqu'au produit final, grâce à une technologie de chaîne de blocs et de code QR. En scannant le code QR, le consommateur pourra connaitre tout ce qu'il y a à savoir sur sa cannette de bière, de l'origine de ses ingrédients jusqu'aux méthodes de brassage.

https://rdnewsnow.com/2020/06/18/new-olds-college-brew-shares-ingredients-story-from-field-to-glass/

Les acres en orge brassicole chute tout comme les ventes de bières pendant la COVID

2020-06-11 - Selon l'industrie, la demande canadienne pour l'orge brassicole pourrait fléchir de 25 % en 2020-2021. L'industrie canadienne de maltage consomme près de 1 million de tonnes d'orge par année. À la suite de la COVID-19, les compagnies canadiennes de maltage ont reporté la livraison d'orge brassicole de l'ancienne récolte et elles font moins d'offres pour la nouvelle récolte. Anheuser-Busch InBev a récemment présenté une baisse des ventes de 32 % pendant avril comparativement au même mois l'an passé. Statistique Canada anticipe une baisse de 2 % des superficies en orge alors que l'industrie table pour une réduction de 15 %.

https://www.producer.com/2020/06/malting-barley-acres-drop-as-covid-hits-beer-sales/

La demande d'orge brassicole et les pluies vs le rapport de juin de l'USDA

2020-06-10 - Le marché est généralement baissier pour l'orge brassicole. D'une part, la condition de bonne à excellente de l'orge aux États-Unis est à un niveau appréciable, ce qui laisse entrevoir une bonne récolte. D'autre part, la demande de l'orge brassicole a souffert de l'absence de concerts, des festivals et des événements sportifs. Par contre, la production s'annonce moindre en Europe et dans les pas de la mer Noire. De plus, l'Asie risque de prendre une part importante du marché de l'orge brassicole et risque de se tourner principalement vers les États-Unis et le Canada étant donné la taxe sur les importations chinoises d'orge australienne de 80 %. Toutefois, la demande asiatique n'est pas revenue à la normale, comme en témoigne la baisse des revenus du premier trimestre de 39 % par rapport à celui de l'année dernière pour la division Asie-Pacifique de Budweiser.

https://farmlead.com/blog/breakfast-brief/malt-barley-rain-june-wasde-2020/

Cargill : le sirop de malt de blé et d'orge est ajouté aux options d'édulcorants pour l'industrie alimentaire européenne

2020-06-08 -  Le sirop de malt de blé et d'orge permet de remplacer le sucre par un ingrédient familier auprès des consommateurs, particulièrement ceux plus consciencieux de leur alimentation et qui veulent des aliments avec une courte liste d'ingrédients. Ce sirop non raffiné a une texture granuleuse et une couleur jaune pâle qui s'harmonise bien avec les pâtisseries et les produits boulangers. Ce produit a une capacité sucrante entre 25 à 40 % par rapport à celle du sucre. 

https://www.marketscreener.com/news/Cargill-Wheat-and-barley-malt-syrup-added-to-Cargill-s-label-friendly-sweetener-options-for-Europe--30741131/

La récolte ukrainienne d'orge s'enligne pour être considérablement réduite

2020-06-04 - La production ukrainienne d'orge risque de diminuer de 23 % par rapport à celle de 2019-2020 en raison d'une réduction des superficies de 16 %; les ensemencements en automne avaient été réalisés dans des conditions sèches. L'Ukraine, qui est le plus important exportateur d'orge, vend de l'orge fourragère plutôt que brassicole, comme le fait le Canada. Le conflit commercial entre la Chine et l'Australie risque de profiter au Canada, tandis que l'Australie pourra se concentrer sur le Moyen-Orient, notamment l'Arabie saoudite qui est en froid avec le Canada. Le marché de l'Union européenne risque d'être intéressant, en raison du temps sec qui pourrait réduire la récolte en France et au Royaume-Uni. Le mois de juin est particulièrement critique pour la culture d'orge dans ces régions.

https://www.producer.com/2020/06/ukrainian-barley-crop-poised-for-sharp-drop/

Des signes de croissance pour l'agriculture régénératrice alors que les brasseurs s'y initient

2020-06-01 - Tout récemment, Anheuser-Busch, la plus importante compagnie brassicole au monde, a dévoilé les résultats de son partenariat avec une firme Indigo Agriculture vers une agriculture régénératrice. Comparativement à la moyenne, on note des diminutions de 23,7 % de la consommation en eau, de 26,6% d'émissions de méthane et de 13,3 % des applications en azote. Cela a permis aux producteurs américains d'augmenter la profitabilité de 27 $ par acre. Pour l'instant, les efforts se sont concentrés sur la production de riz, l'une des matières premières dans la fabrication de la Budweiser, mais avec un succès comme celui-ci, on peut s'attendre à ce que l'orge et le blé embarquent prochainement dans l'aventure.

https://www.triplepundit.com/story/2020/signs-growth-regenerative-agriculture-beer-maker-steps/120451

L'Australie doit confronter le fait que la Chine sort du marché de l'orge

2020-05-27 - Les compagnies d'orge brassicole australienne doivent accepter le fait que la Chine impose un tarif de 80 % sur l'orge australienne pendant cinq ans. Ces compagnies doivent se tourner vers des marchés en émergence, comme l'Inde, la Thaïlande et le Vietnam, et des marchés déjà bien établis comme le Japon et le Moyen-Orient. Pour l'instant, l'Australie poursuit ses négociations diplomatiques avec la Chine, et les prochaines étapes sont de faire appel de la décision en cours chinoises, puis éventuellement d'aller à l'OMC. Selon le système légal chinois, l'Australie à 60 jours à compter du 18 mai pour introduire un recours judiciaire et par la suite, la Chine a 90 jours pour y répondre.

https://www.graincentral.com/markets/australia-comes-to-terms-with-chinas-exit-from-barley-market/

Alors que le marché de la bière s'effondre, l'orge avec une prime risque de devenir de l'orge pour l'alimentation des cochons

2020-05-21 - La fermeture des bars, des restaurants et des festivals, comme l'Oktoberfest, a endommagé la demande de l'orge pour le secteur de la bière et du whisky. En Europe, les stocks sont les plus élevés depuis la dernière décennie, ce qui force les producteurs à liquider leur orge au prix du fourrager. Le problème est semblable aux États-Unis et les marchés risquent d'être baissiers au cours des 18 prochains mois en raison des inventaires massifs prévus à la fin de l'année, et ce, malgré un retour à la normale.

https://www.bnnbloomberg.ca/as-beer-market-collapses-prime-barley-risks-becoming-pig-food-1.1439177

La Chine approuve un protocole permettant l'accès à l'orge des États-Unis

2020-05-15 - Dès l'entente sur la phase 1, la Chine et les États-Unis ont travaillé à réduire les éléments techniques qui réduisent ou interdisent l'importation de grains américains. Ils ont alors développé un protocole phytosanitaire pour permettre les importations chinoises d'orge américaine. Cet accord démontre que malgré la COVID-19 et les tensions entre les deux pays, ceux-ci travaillent à respecter la phase 1 de l'accord commercial. L'Association des producteurs d'orge des États-Unis s'est contente de l'entente et espère que cela aidera le développement de marché alors que les superficies semées d'orge baissent aux pays.

https://www.graincentral.com/markets/china-approves-protocol-allowing-us-barley-access/

La menace de tarif chinois offre une opportunité au marché de l'orge

2020-05-14 - La Chine menace d'imposer des tarifs de 80 % sur l'orge australienne, une action qui risque de profiter aux producteurs d'orge brassicoles canadiens. Par l'entremise de producteurs australiens, la Chine dit lancer une enquête antidumping de 18 mois sur leur orge. Officieusement, cette action hostile chinoise serait attribuable à la signature d'ententes sur la sécurité et les infrastructures faites par l'Australie visant à contrecarrer l'influence chinoise dans la région du Pacifique. Cette menace avait déjà été faite en 2018, mais depuis, la Chine a eu des sujets plus pressants à s'occuper et l'Australie était aux prises avec une réduction considérable de l'offre en raison de trois années consécutives de sécheresse.

https://www.producer.com/2020/05/chinese-tariff-threat-opens-up-barley-market/

Alors que les microbrasseries éprouvent des difficultés durant la pandémie, il en est de même pour les producteurs d'orge et les malteries

2020-04-30 - Les ventes aux particuliers ne compensent pas les ventes qui auraient été réalisées pour le secteur des bars et de la restauration, et par conséquent, les microbrasseries aux États-Unis constatent une diminution des ventes de 70 %. Les microbrasseries ont crû de 4 % l'année dernière et représentent maintenant 13 % du marché de la bière. Par conséquent, les malteries doivent annuler des contrats d'orge brassicole et cela peut représenter la moitié des contrats dans certains cas.

https://thefern.org/ag_insider/as-craft-beer-struggles-amid-pandemic-so-do-barley-farmers-and-malthouses/

CBH livre sa première cargaison d'orge brassicole certifiée développement durable

2020-04-20 - Une compagnie australienne a livré près de 27 300 tonnes d'orge brassicole accréditée de la certification internationale de développement durable et d'empreinte carbone (acronyme anglophone ISCC) au Vietnam. En l'espace de trois ans, les ventes de produits de développement durable sont passées de 0 à 30 % du total des ventes d'orge et de grands brasseurs en font maintenant une condition d'achat.

https://www.world-grain.com/articles/13576-cbh-ships-first-batch-of-certified-sustainable-malting-barley

Avec le développement d'une nouvelle variété, Cornell montre la voie aux brasseurs

2020-03-26 - Les chercheurs de Cornell ont développé une nouvelle variété d'orge brassicole de printemps adaptée aux conditions de l'État de New York. Cela permettra d’atteindre les objectifs d'un projet de loi de 2012 qui visait à ce qu'en 2019, les brasseurs de l'État de New York s'approvisionnent à 60 % d'orge locale et que cette proportion augmente à 90 % d'ici 2024. Le problème est qu'en 2012, l'État de New York n'avait pas vu d'orge brassicole sur son territoire depuis la prohibition, il y a de cela un siècle.

https://news.cornell.edu/stories/2020/03/new-barley-variety-cornell-leads-way-brewers

Contrebalancer la demande pour de la qualité et un bon rendement pour l'orge

2020-03-09 - Certaines variétés d'orge brassicole semblent prometteuses dans l'Ouest canadien. L'AAC Synergy aurait un rendement supérieur de 13 % à la Melcalfe qui est l'une des orges que l'on retrouve le plus souvent dans l'Ouest. La CDC Bow a un rendement supérieur de 11 % par rapport à la Metcalfe et une bonne résistance à la verse, en plus d'avoir l'appréciation des microbrasseurs de la Saskatchwean. La CDC Fraser a un meilleur rendement que la Bow et une bonne résistance à la maladie.

https://www.country-guide.ca/crops/balancing-demands-for-both-quality-and-yield-in-barley/

Des brasseurs et des chercheurs travaillent à localiser le goût du grain dans la bière

2020-02-27 - Dans l'État de Washington, l'industrie brassicole recherche à développer des variétés de grain spécifique à la bière basée sur des zones agronomiques, un peu sous le même modèle qui se fait dans le secteur des vins. Le défi principal réside dans le fait que le consommateur de bière s'attend à une qualité constante d'année en année contrairement au vin.

https://www.spokanejournal.com/local-news/beer-makers-researchers-work-to-localize-flavor-grains-in-craft-brews/

La fin d'une ère : l'AC Metcalfe a perdu de son emprise

2020-01-02 - La variété d'orge brassicole Metcalfe a été la championne au Canada de 2002 à 2016 avec un record de part de marché de 56 % en 2010 (en termes de superficies semées).  Cette part de marché est passée à 24 % en 2019, en seconde place derrière Copeland à 44 %. Cela serait dû à de nouvelles variétés ayant un rendement plus élevé et une meilleure résistance aux maladies, comme la AAC Synergy, la CDC Bow et la AAC Connect.

https://www.producer.com/2020/01/end-of-an-era-ac-metcalfe-loses-its-grip/

2019

Les acheteurs d'orge ont toujours raison

2019-12-23 - Le consommateur et les acheteurs d'orge brassicole veulent plus d'orge à deux rangs. Les variétés à deux rangs auraient un meilleur arôme de malt et seraient plus efficaces et rentables pour les producteurs de bières. Les hybridateurs travaillent pour développer des variétés de ce type d'orge, mais l'hybridation d'une variété d'orge peut prendre jusqu'à dix ans. 

https://www.agweek.com/business/agriculture/4692992-barley-buyer-always-right

Une firme française achète la division du malt de Cargill

2019-11-04 - Axereal, l’une des plus grandes coops françaises, a finalisé l’achat du secteur du malt de Cargill, devenant ainsi la plus grande compagnie mondiale en termes de production de malt. L’entreprise a maintenant une capacité de production de 3 millions de tonnes et 27 malteries réparties sur les cinq continents.

https://www.reuters.com/article/us-cargill-m-a-axereal/french-firm-axereal-seals-acquisition-of-cargills-malt-business-idUSKBN1XE0GS

La mauvaise météo menacent les exportations d'orge brassicole

2019-10-03 - La récolte d'orge s'annonçait excellente, mais les pluies à la fin de l'été ont endommagé la qualité pour l'orge brassicole. Étant donné que l'orge brassicole nécessite un bon taux de germination, les pluies ont stimulé le bourgeonnement des grains au champ. Le Canada ne pourra pas exporter un million de tonnes d'orge brassicole, comme à l'habitude, mais pourra combler son marché intérieur. 

https://www.producer.com/2019/10/bad-weather-threatens-malt-barley-exports/

La qualité de l'orge fourragère remise en question alors que les récoltes au Canada traînent

2019-09-11 - La production d'orge au Canada sera en hausse à 9,6 millions de tonnes (Mt) cette année par rapport à celle de l'an passé et de la moyenne quinquennale. Par contre, la qualité de l'orge risque de ne pas satisfaire les exigences brassicoles, en raison du temps humide et frais pendant les récoltes. La demande totale de l'orge brassicole au Canada est de 2 à 2,5 Mt : la demande intérieure pour l'orge brassicole est de 1 Mt et le Canada en exporte de 1 à 1,5 Mt chaque année.

https://www.producer.com/2019/09/malt-barley-quality-a-question-as-canadian-harvest-drags-on/

La bière fermière, la vraie bière locale

2019-05-09 - Les bières fermières sont des bières dont les ingrédients sont produits localement, dont l'orge. Cette tradition de bières fermières s'est perdue au Québec aux alentours de la Seconde Guerre mondiale, mais elle réapparait.

https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/le-15-18/segments/entrevue/117437/brasserie-microbrasserie-locavore

La culture de l'orge de plus en plus compliquée en France

2019-05-03 - Les étés secs et les gels printaniers fréquents menacent la production d'orge brassicole en France.

https://www.lapresse.ca/gourmand/alcools/201905/02/01-5224422-la-culture-de-lorge-de-plus-en-plus-compliquee-en-france.php

Les exportations de grains en Chine toujours intactes... jusqu'à présent

2019-04-04 - Les céréales ne semblent pas encore touchées par les représailles chinoises. Entre 1,3 et 1,5 million de tonnes d'orge pourraient être exportées en Chine pour l'année récolte 2018-2019. La majorité de cette orge serait destinée aux malteries.

https://www.producer.com/2019/04/cereal-grain-exports-to-china-unaffected-so-far/

Des variétés prometteuses d'orge ont de la visibilité

2019-02-14 - Une nouvelle variété d'orge brassicole du nom de « Bow » sera testée auprès des consommateurs et des microbrasseries, afin de connaitre son potentiel. Ses caractéristiques agronomiques sont intéressantes : un bon rendement et une bonne résistance à la verse.

https://www.producer.com/2019/02/promising-barley-variety-receives-exposure/

2018

Les malteries courtisent deux types différents d'acheteurs

2018-11-29 - Les malteries canadiennes courtisent deux types d'acheteurs : la Chine et les microbrasseries. La Chine demande une orge brassicole avec un taux élevé de protéines, tandis que les microbrasseries demandent plutôt l'inverse. D'ailleurs, les microbrasseries représentent un faible pourcentage des ventes de bières, mais leur consommation de malt par unité produite est de 3 à 4 fois plus élevée que les autres types de brasseries.

https://www.producer.com/2018/11/malting-barley-courts-two-different-types-of-buyers/

L'assentiment tardif de nouvelles variétés vexe les producteurs d'orge

2018-11-01 - L'industrie de la bière a de la difficulté à adopter de nouvelle variété d'orge brassicole, car ils ont peur de perdre leurs consommateurs s'ils changent un ingrédient de leur recette. Dans l'Ouest canadien, 80 % des variétés d'orge brassicole sont CDC Copeland (48 %) et AC Metcalfe (32 %).

https://www.producer.com/2018/11/delayed-variety-buy-in-vexes-barley-growers/

La demande va augmenter pour le marché intérieur et l'exportation pour l'orge brassicole

2018-08-23 - L'offre à l'international serait à la baisse, ce qui devrait faire hausser le prix. La hausse du prix l'orge devrait être limiter par celui du maïs, car le prix de l'orge brassicole est une prime sur le prix de l'orge fourragère, un grain substitue au maïs.

https://www.producer.com/2018/08/demand-to-rise-for-domestic-export-sales-for-malt-barley/

Le temps sec n'est pas un problème pour l'orge brassicole

2018-08-09 - Le temps sec favorise le taux de protéines de l'orge brassicole, ce qui n'est pas recherché par l'industrie brassicole. Toutefois, les analystes sont peu inquiets, car ils auront une meilleure idée du taux de protéines dans les semaines à venir.

https://www.producer.com/2018/08/dry-weather-not-a-problem-for-malt-barley-crop/