Légumineuses

Légumineuses du Québec

2021

Des pois secs à forte teneur en protéines

2021-10-08 – Une variété de pois secs contenant un taux de protéines 30 % plus élevé que les variétés conventionnelles est sur le point de voir le jour au Canada. La demande pour les pois secs fractionnés connait une croissance de 26 % chaque année.

https://www.producer.com/news/high-protein-yellow-pea-almost-ready/

Demande croissante et offre restreinte

2021-10-07 – La production américaine devrait chuter d’environ 50 % pour les pois secs et les pois chiches ainsi que de 33 % pour les lentilles. La croissance du nombre d’animaux de compagnie aux États-Unis entrainera une augmentation de la demande en pois secs jaunes canadiens.

https://www.producer.com/news/pulse-demand-expected-to-soar-as-supplies-dwindle/

Une nouvelle usine de transformation de pois secs en Alberta

2021-10-07 – Une usine de fractionnement en Alberta transformera 35 000 tonnes de pois secs annuellement. L’isolat de protéines issu de cette nouvelle usine se démarquera de celui de son principal compétiteur, la Chine, en raison d’une moindre variabilité de la qualité.

https://www.producer.com/news/new-pea-plant-thrills-growers/?module=under-carousel&pgtype=section&i=

Un avenir brillant pour les légumineuses

2021-09-30 – Pulse Canada souhaite un allègement réglementaire afin que l’industrie des légumineuses réalise son plein potentiel en contexte de forte demande pour les protéines végétales. Le soya et les pois secs devraient représenter la moitié des ingrédients de ce marché d’ici 2036.

https://www.producer.com/markets/whats-in-a-name-success-for-pulses/

Légumineuses : un changement radical dans la qualité recherchée

2021-09-23 – Auparavant, la qualité des légumineuses était reliée à l’aspect visuel. Maintenant, les acheteurs s’intéressent aux caractères fonctionnels, comme la concentration en protéines, la résistance de l’enveloppe du grain et les facteurs antinutritionnels.

https://www.producer.com/news/pulse-buyers-throw-growers-quality-curveball/

Baisse de 75 % des livraisons par conteneur

2021-09-16 – Les livraisons post-récolte de légumineuses canadiennes en partance des ports de Vancouver pourraient chuter de 75 % en raison de la pénurie de conteneurs sur la côte ouest. Le port de Montréal serait une option, mais les légumineuses devraient compétitionner le soya.

https://www.producer.com/news/shipping-container-volume-may-drop-75-percent/

Les données sur les haricots secs remises en question

2021-09-13 – Le prix élevé des haricots secs, près du sommet de 2011, ne reflète pas les stocks suffisants estimés par Statistique Canada. De plus, les acheteurs sont confrontés à des frais de transport exorbitants, des coûts élevés des conserves et l’augmentation des coûts de main-d’œuvre.

https://www.producer.com/news/bean-carryout-forecasts-questioned/

Les États-Unis sur le marché des pois canadiens

2021-09-10 – La production américaine de pois secs risque de fondre de moitié, à 500 000 tonnes (t), alors que la demande correspond à près de 850 000 t. Par conséquent, les États-Unis seront présents sur le marché des pois secs canadiens, détrônant ainsi la Chine comme principal acheteur.

https://www.producer.com/news/u-s-jumps-into-pea-market/

Le prix des pois chiches soutenu par des stocks serrés

2021-09-10 – La récolte canadienne de pois chiches s’annonce décevante, et les États-Unis, qui sont le principal client du Canada, devront trouver un autre fournisseur. Toutefois, les frais de transport sont présentement exorbitants, ce qui devrait soutenir le prix des pois chiches.

https://www.producer.com/news/tight-supply-may-give-chickpea-prices-more-room-to-grow/

Augmenter le taux de protéines des pois secs

2021-09-09 – Un projet de recherche au Dakota du Nord a pour but d'augmenter le taux de protéines des pois secs de 2 %, alors qu’il se situe normalement autour de 22 à 23 %. Les superficies de pois secs aux États-Unis pourraient quintupler en l’espace de 10 ans afin de répondre à la demande.

https://www.producer.com/news/north-dakota-field-pea-researchers-target-protein-levels/

Mauvais rendement des lentilles

2021-09-09 – Le rendement des lentilles pourrait chuter de 23 % au Canada par rapport à la moyenne quinquennale. La récolte est estimée à 2 millions de tonnes (Mt), une baisse de 0,6 Mt comparativement au début de la saison.

https://www.producer.com/news/lentil-yields-could-take-further-drop-this-fall/

Production décevante de pois d’Angole en Inde

2021-09-02 – La production indienne de pois d’Angole est estimée par le secteur privé à 3,7 millions de tonnes (Mt), soit inférieure de 0,58 Mt à l’estimation du gouvernement indien, alors que les stocks sont très bas. Les importations pourraient s’élever à 0,9 Mt.

https://www.producer.com/news/fewer-pigeon-peas-bode-well-for-lentil-sales/

Récolte de légumineuses désastreuses en Alberta

2021-08-11 – En Alberta, le rendement aurait chuté entre 40 et 50 % pour les pois secs verts, de 30 % pour les lentilles et d’environ 40 % pour la féverole.

https://www.manitobacooperator.ca/daily/pulse-weekly-outlook-harvesting-begins-for-alberta-pulses/

Un tsunami de demandes pour les lentilles approche

2021-08-06 – Les commerçants estiment que l’Inde et la Turquie, les deux plus grands acheteurs mondiaux de légumineuses, achèteront davantage de lentilles rouges, car l’Inde veut freiner l’inflation sur les aliments, tandis que la Turquie subit une importante sécheresse.

https://www.producer.com/markets/lentil-demand-tsunami-approaches/?module=under-carousel&pgtype=section&i=

La récolte canadienne de haricots secs se porte bien

2021-08-05 – Le Canada est le seul pays en Amérique où la récolte de haricots secs se porte bien : elle serait entre inférieure et près de la normale au Manitoba, tandis que le potentiel de rendement est élevé en Ontario. La récolte s’annonce décevante aux États-Unis.

https://www.producer.com/news/canadian-dry-bean-crop-fairs-well/

Une découverte à la rescousse de la féverole

2021-08-05 – De nouvelles semences de féverole sont pratiquement exemptes des deux composantes qui posent un risque pour l’alimentation humaine. Cette découverte pourrait accroitre la demande en féverole d’autant plus qu’elle pourrait être bénéfique pour l’environnement.

https://www.producer.com/news/safer-varieties-may-help-kickstart-fababean-revival/

Le marché enflammé des légumineuses du Manitoba

2021-07-28 — La récolte de pois sec au Manitoba pourrait être un indicateur de la récolte de légumineuses dans cette province. Le rendement semble se situer dans le bas de la fourchette en raison du temps sec et la qualité serait très variable selon le niveau de précipitations reçues par endroit. Or, le prix des fèves pour consommation humaine se situe de raisonnable à très élevé.

https://www.manitobacooperator.ca/daily/pulse-weekly-outlook-healthy-demand-for-heat-stricken-manitoba-pulses/

Le prix des lentilles en hausse en Inde

2021-07-26 – L’Inde a réduit ses tarifs sur les importations de lentilles, passant de 33 % à 11 % pour la plupart des pays, sauf pour les États-Unis. La raison principale de cette réduction est que les États-Unis et le Canada devraient avoir une récolte décevante. L’Inde tente ainsi de limiter la montée des prix des légumineuses pour ses consommateurs, tout en garantissant un certain niveau de prix pour ses producteurs. Mais cette réduction des tarifs sur les lentilles risque de ne pas être suffisante pour y parvenir, car l’Inde maintient ses tarifs pour les autres légumineuses.

https://www.producer.com/markets/lentil-prices-likely-to-rise-as-india-drops-duty/

La crise des conteneurs persiste

2021-07-23 – Transport Canada a déclaré qu’elle surveillait attentivement les développements internationaux quant à la problématique liée au manque de conteneurs et qu’elle considérerait son impact dans un contexte canadien. Pulse Canada se dit insatisfaite de cette réponse d’Ottawa et souhaite que le gouvernement canadien suive l’exemple des États-Unis, qui ont démarré une enquête sur le transport maritime en ce qui a trait à la consolidation et à l’établissement des prix. Selon une compagnie de logistique internationale, près de 60 % des conteneurs de 20 pieds et 80 % des conteneurs de 40 pieds partent vides vers la Chine, car le transport de conteneurs à partir de la Chine est entre 4 et 5 fois plus payant. Environ 30 % des pois et plus de 50 % des lentilles du Canada sont transportés par conteneur.

https://www.producer.com/news/shipping-container-crisis-deepens/

Une usine de fractionnement de féveroles dans l’Ouest canadien

2021-07-09 – Faba Canada a mis la main sur une ancienne usine qui transformait des pois secs, afin de fractionner la féverole. L’usine produira de la poudre de féverole ainsi qu’un beurre de féverole, pour l’alimentation animale. Faba Canada possède également les droits de distribution d’une nouvelle variété de féverole, Fabelle, qui contient 99 % moins de vicine-convicine, un élément qui réduit l’absorption des nutriments. La compagnie estime que la féverole détient un potentiel incroyable pour l’alimentation humaine, notamment sous forme de concentré de protéines.

https://www.producer.com/news/fababean-fractionation-plant-to-produce-protein-in-alta/

La production de haricots noirs suit la demande

2021-06-07 – La production et la consommation de haricots noirs devraient augmenter à travers le monde en 2021-2022, et atteindre l’une et l’autre 1,4 million de tonnes, ce qui représente respectivement une hausse de 15 et 10 % par rapport à l’an passé. La production en Amérique du Nord devrait s’incliner en raison d’une croissance des superficies de maïs et de soya, alors que l’on prévoit une augmentation dans d’autres pays, comme ceux de l’Amérique latine. Toutefois, le temps sec au Mexique, au Canada et aux États-Unis pourrait entrainer une réduction de la récolte à venir.

https://www.producer.com/news/global-black-bean-production-keeping-up-with-demand/

L’offre des pois chiches pour l’exportation se resserre

2021-06-03 – La prochaine récolte de pois chiches s’annonce petite chez les principaux exportateurs, sauf en Argentine. La demande diminuera également, à cause des restrictions liées à la COVID-19 et de l’effet du rationnement résultant de la hausse des prix. Toutefois, la réduction de l’offre sera encore plus importante, ce qui fera fléchir les exportations et contribuera à hausser les prix des pois chiches.

https://www.producer.com/news/chickpea-export-supplies-tighten/

L’offre serrée des lentilles vertes fait augmenter les prix

2021-05-31 – L’offre mondiale de lentilles vertes devrait atteindre 1,57 million de tonnes, et donc diminuer de 12 % par rapport à l’an passé et de 10 % vis-à-vis de la moyenne quinquennale. La production canadienne est estimée à 488 000 tonnes (t) de grosses lentilles vertes et à 223 000 t de petites lentilles vertes, ce qui représente respectivement une baisse de 19 % et une augmentation de 10 % comparativement à l’an passé. Les prix devraient alors s’apprécier et la demande sera rationnée.

https://www.producer.com/news/tight-green-lentil-supply-gives-prices-a-boost/

Une pénurie de lentilles rouges en vue

2021-05-28 – Les estimations de la récolte de lentilles rouges de plusieurs grands pays producteurs sont jugées optimistes, car elles sont basées sur un rendement moyen, alors que le début de saison est très sec un partout sur la planète. De plus, la production indienne pourrait se situer à 1,26 million de tonnes (Mt) et être ainsi inférieure à la demande variant entre 1,8 et 2 Mt. Le marché attend impatiemment la réduction des tarifs indiens à l’importation, car cela permettra aux pays exportateurs d’offrir de meilleurs prix aux producteurs qui ne sont pas prêts à vendre leurs lentilles en bas de 800 $/t.

https://www.producer.com/news/supply-shortfall-looms-for-red-lentils/

L’inflation ferait augmenter la demande en pois secs

2021-05-28 – Selon l’Organisation des nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, l’indice des prix alimentaires est 31 % plus élevé que celui de l’an passé en raison de la montée des prix de l’huile végétale et de la viande. Par conséquent, la demande en légumineuses pourrait s’élever, tout particulièrement celle pour les pois secs étant donné que ceux-ci sont les plus abordables. De plus, la demande fourragère en pois secs devrait rester forte, comme l’indique la hausse de 60 % de l’utilisation fourragère de ces pois en Chine dans le secteur porcin lors du premier trimestre de 2021, par rapport à l’an passé[GL1] [EL2] .

https://www.producer.com/news/rising-food-inflation-could-boost-pea-demand/

L’Inde achète à nouveau des lentilles

2021-05-13 – Les importateurs indiens auraient fait l’acquisition de 500 000 tonnes (t) de lentilles canadiennes pour une livraison en mai ou juin. Or, les stocks aux États-Unis sont très serrés et l’Inde n’a pas encore diminué ces tarifs à l’importation, mais certaines rumeurs laissent entendre qu’ils passeraient de 30 % à 10 %. L’Inde consomme annuellement 2,2 millions de tonnes (Mt) de lentilles et importera entre 800 000 t et 1 Mt en 2021-2022. Le marché des lentilles est sensible aux prix en Inde et celles-ci sont sujettes aux substitutions.

https://www.producer.com/news/india-buying-lentils-again/

Les prévisions de la mousson augurent une bonne récolte de légumineuses indiennes

2021-04-28 – Les météorologues estiment qu’en Inde les précipitations de juin à septembre représenteront 96 à 98 % de la moyenne à long terme du pays, soit une mousson normale. Par conséquent, les récoltes de légumineuses d’été (kharif) devraient être bonnes. Il pourrait toutefois y avoir des zones de sécheresse dans certains États, dont le plus important dans la production de légumineuse qui constitue 22 % de la récolte de légumineuses d’été. Pour que les précipitations garantissent une bonne récolte, tout est question de bon endroit au bon moment. Les légumineuses récoltées l’été sont les pois d’Angole, les haricots urd et les haricots mungo, tandis que les lentilles et les pois chiches sont récoltés l’hiver (rabi).

https://www.producer.com/news/monsoon-forecast-bodes-well-for-indian-pulse-crops/

La compétition se rétrécit pour les pois chiches

2021-04-23 – La récolte mexicaine de pois chiches est estimée à 122 000 tonnes (t), ce qui est faible étant donné que celle-ci varie normalement entre 100 000 et 300 000 t. Les stocks de fin pour 2020-2021 sont évalués à 19 405 t, soit le quart de l’an passé. L’Inde pourrait également avoir une récolte décevante. De plus, les achats du Pakistan ont été particulièrement robustes au cours des 12 derniers mois et la demande en nourriture pour animaux de compagnie s’est accrue aux États-Unis. Par conséquent, les prix risquent de s’apprécier.

https://www.producer.com/news/chickpea-competition-continues-to-shrink/

Un allègement des restrictions à l’importation de légumineuses à prévoir en Inde

2021-04-22 – La récolte des légumineuses d’hiver a été décevante et le prix de celles-ci  est actuellement supérieur au prix minimum garanti par l’État. L’Inde pourrait alors alléger ses restrictions quant aux importations de légumineuses, tout particulièrement pour les lentilles. Elle resterait toutefois fermée aux pois secs étant donné qu’elle souhaite encourager la production de légumineuses et qu’elle peine à administrer le prix minimum pour les pois secs. De plus, le conflit militaire au Myanmar met en péril l’approvisionnement indien de pois d’Angole, et lorsque les Indiens viennent à en manquer, ils les remplacent par des lentilles. Présentement, l’Inde impose des tarifs de 50 % sur les pois secs, 33 % sur les lentilles et 66 % sur les pois chiches, et elle détient un quota d’importation de 150 000 tonnes pour les pois secs.

https://www.producer.com/news/indian-pulse-import-restrictions-may-ease/

Superficies des pois secs en baisse et des lentilles en hausse aux États-Unis

2021-04-08 – Les intentions d’ensemencement aux États-Unis montrent une baisse des superficies semées en pois secs de 11 % et une hausse de celles semées en lentilles de 16 %, par rapport à l’an passé. Étant donné que les changements ont lieu dans des États limitrophes de l’Ouest canadien, cette transition d’acres de pois secs en lentilles pourrait se refléter au Canada, mais dans une moindre mesure : une diminution de 3 % pour les pois secs et une augmentation de 6 % pour les lentilles. Cet écart est dû au fait que le Canada ne paie pas de tarif sur ses exportations de pois secs en Chine. Toutefois, il y a toujours un risque que la Chine signe un accord phytosanitaire avec la Russie et l’Ukraine, et le Canada pourrait alors perdre des parts de marché.

https://www.producer.com/news/u-s-pea-acres-drop-while-lentils-rise/

Les exportateurs réclame de l’Inde une certaine stabilité

2021-04-01 – Le Canada et d’autres pays exportateurs de légumineuses souhaitent plus de transparence de la part du gouvernement indien quant aux tarifs et aux règles sur les quotas d’importation des légumineuses. Les exportateurs se plaignent du manque de prévisibilité des tarifs. Les pourparlers entre les différents pays avaient débuté en février 2020 et ont été interrompus à cause de la COVID-19. De plus, le gouvernement indien est aux prises avec des manifestations d’agriculteurs en raison de la réforme de trois lois agricoles. Les négociations pourraient reprendre cet été.

https://www.producer.com/news/exporters-seek-reliability-from-india/

Renversement de la tendance pour les producteurs de pois chiches

2021-03-24 – Des stocks élevés ont engendré les faibles prix des pois chiches aux États-Unis au cours des trois dernières années. Depuis, les producteurs américains ont diminué leurs superficies, de sorte que les stocks se sont maintenant resserrés. De plus, la demande en pois chiches de haute qualité est en croissance, ce qui peut se traduire par de meilleurs prix pour les producteurs.

https://www.rfdtv.com/story/43547943/chickpea-producers-are-overdue-for-a-turnaround

Aucune surprise pour la demande en lentilles

2021-03-18 - La demande en lentilles devrait légèrement diminuer par rapport l'an passé. Les importations de l'Inde devraient varier entre 800 000 et 1 000 000 tonnes (t) en fonction de la récolte indienne, alors qu'elles étaient de 950 000 t l'année dernière. La Turquie, deuxième plus grand acheteur de lentilles canadiennes en 2020, pourrait en importer 475 000 t cette année, de même que 400 000 t de pois chiches. Elle a l'intention de semer 30 % plus de lentilles rouges, mais les sols sont très secs actuellement.

https://www.producer.com/news/no-surprises-expected-for-lentil-demand/

Le gène responsable du noircissement des haricots pinto isolé

2021-03-18 - Des chercheurs de l'Ontario et de la Saskatchewan ont réussi à isoler le gène spécifique au noircissement du haricot pinto, ce qui pourrait mener à une accélération du développement de nouvelles variétés. Le noircissement peut causer le déclassement des haricots et donc diminuer le prix aux producteurs. Les haricots pinto sont classés en deux catégories : ceux qui noircissent lentement et ceux qui noircissent rapidement. La première catégorie est appréciée des consommateurs, tandis que la seconde offre un meilleur rendement et jouit d’une plus grande résistance aux maladies.

https://www.producer.com/news/gene-for-darkening-in-pinto-beans-isolated/

Le développement durable : la clé du secteur des protéines au Manitoba

2021-03-11 - Lors d’un sommet sur les protéines, le ministre de l'Agriculture du Manitoba a déclaré que le développement durable des produits de consommation alimentaires était d’une importance capitale pour que sa province devienne un chef de file mondial dans le secteur des protéines. Le développement durable est une tendance mondiale et l'enjeu n'est pas que de lutter pour la biodiversité, le climat, l'équité ou la santé, mais bien de s'assurer de « développer » l'ensemble de ces éléments. Les légumineuses et autres protéines végétales sont perçues comme ayant des impacts positifs pour l'environnement, les agriculteurs et la santé humaine, mais cela reste à être démontré.

https://www.producer.com/news/sustainability-key-to-protein-sector/

Les exportations de lentilles ralentissent

2021-02-26 - Les exportations de lentilles devraient ralentir, car celles-ci ont été très importantes en 2020 de sorte qu'il en reste peu d'ici la nouvelle récolte. On estime que d'août à décembre 2020, le Canada a exporté 750 000 tonnes (t) de lentilles rouges et 450 000 t de lentilles vertes, et que les 800 000 t de lentilles rouges et 250 000 t de lentilles restantes pourraient être exportées de janvier à juillet 2021. Les principaux acheteurs devraient être le Bangladesh, les Émirats arabes unis, la Turquie ainsi que d'autres plus petits acheteurs comme le Pakistan, l'Égypte et le Sri Lanka. Les superficies de lentilles pourraient chuter de 5 % au Canada l'an prochain, pour se situer à 4,06 millions d'acres. De plus, la demande en lentilles canadiennes risque de s'incliner tandis que la production augmentera dans les pays de la mer Noire et en Australie.

https://www.producer.com/news/lentil-exports-slow-down/

Les légumineuses reconnues essentielles

2021-02-05 - Les ventes de légumineuses ont connu une hausse de 40 % aux États-Unis en 2020. Les Nations Unies ont déclaré le 10 février Journée internationale des légumineuses, à l’instar de 2016 qui fut proclamée Année des légumineuses. Celles-ci contiennent un taux élevé en fibres, des protéines végétales et d’autres nutriments essentiels, et détiennent l’une des empreintes carbone les plus faibles de tous les groupes alimentaires. Elles sont de plus une source peu coûteuse de protéines.

https://www.businesswire.com/news/home/20210205005062/en/Pulses-Chickpeas-Beans-Lentils-Dry-Peas-Recognized-by-UN-USDA-as-Critical-Foods-for-Personal-and-Planetary-Health

Les haricots secs pourraient être victimes d'une bataille de superficies

2021-02-04 - Le gouvernement canadien prévoit une baisse de 13,5 % des superficies ensemencées en haricots secs en 2021 par rapport à l’an passé, tandis que celles-ci risquent de chuter de 15 à 20 % aux États-Unis. Cela est dû à une compétition accrue avec d’autres cultures plutôt qu’à une faible demande. La demande mexicaine en haricots pinto est bonne en raison d’un déficit de production qui a entrainé une augmentation du prix à 2 300 $ US/t. De plus, la capacité d’exportation de la Chine et de l’Argentine en haricots noirs a grandement diminué. Le prix pour la nouvelle récolte se situe autour de 0,30 $US/lb, mais si l’offre se resserre, le prix pourrait s’apprécier.

https://www.producer.com/news/dry-beans-may-be-casualty-in-acreage-battle/

Grande récolte de lentilles rouges en Australie qui ne fera pas augmenter les exportations

2021-02-04 - Un expert estime que la production australienne de lentilles rouges sera d’environ 1 million de tonnes, alors que celle de l’an passé était d’un peu plus de la moitié, à 534 000 tonnes. Cela est dû à une transition d’hectares d’orge en lentilles rouges à la suite de l’imposition d'un tarif chinois sur les importations d’orge australienne. Cette augmentation de la production ne devrait toutefois pas engendrer une hausse des exportations australiennes étant donné des faibles stocks causés par la pandémie de COVID-19 et la pénurie actuelle de conteneurs. En fait, le Canada détient un avantage sur l’Australie dans certains marchés comme l’Inde, le Bangladesh et la Turquie.

https://www.producer.com/news/big-small-red-crop-but-aussie-exports-dont-grow/

Les légumineuses en forte demande pour l'exportation

2021-01-22 - Le Canada a exporté 1,03 million de tonnes (Mt) de lentilles du 1er août au 30 novembre 2020, ce qui est sans précédent. Le ratio des stocks sur l'utilisation pourrait se situer à 11 % pour les lentilles rouges, 5 % pour les grandes lentilles vertes et 7 % pour les petites lentilles vertes, alors qu'un ratio de moins de 10 % indique que les stocks seront serrés. Les exportations canadiennes de pois secs ont commencé lentement en août, ont explosé en septembre et sont revenues à la normale en octobre et novembre. Elles pourraient se rapprocher du record de 2016-2017, malgré l'absence du marché indien. La Chine aurait importé 3 Mt de pois secs en 2020, dont 95 % provenant du Canada, et cette tendance croissante devrait se poursuivre en 2021. La production de haricots secs a été exceptionnelle au Canada et aux États-Unis cette année, tandis qu'elle a été faible au Mexique et que l'Argentine et le Brésil éprouvent des difficultés.

https://www.producer.com/markets/green-lentil-prices-firm-despite-slower-exports/

Le marché des légumineuses est robuste

2021-01-20 - La demande en légumineuses a été très robuste aux États-Unis et au Canada en 2020. Aux États-Unis, sur une période de 12 mois en 2019-2020, les ventes de légumineuses en conserve ont augmenté de 34 % et celles des légumineuses sèches ont fait un bond de 25 %. D'autres pays ont vu une augmentation de la pauvreté causée par la pandémie, ce qui risque d'accroitre les programmes d'aide alimentaire et ainsi la demande en légumineuses, qui sont riches en protéines et abordables.

https://www.grainews.ca/news/pulse-markets-beating-strong/

Un financement gouvernemental de 9,8 M$ dans la recherche en Saskatchewan, dont 9 projets sur les légumineuses

2021-01-12 - Le gouvernement fédéral et celui de la Saskatchewan annoncent que le Fonds de développement de l'agriculture de la Saskatchewan recevra un financement de 9,8 M$ pour soutenir 39 projets de recherche en 2021. De ce nombre, neuf projets portent sur les légumineuses, dont les pois chiches, les haricots secs, les pois secs et les lentilles.

https://regina.ctvnews.ca/feds-province-announce-9-8m-crop-research-investment-1.5263800

2020

Une récolte de féveroles promettante, mais les prix en baisse

2020-12-16 -  En Australie, la récolte de féveroles est estimée à 516 000 tonnes (t), surpassant ainsi la production moyenne, qui se situe à 370 000 t. Or, les prix se sont effondrés à près de 280 $ AU/t par rapport aux prix de l'an passé, qui s'établissaient entre 650 et 700 $ AU/t. L'année dernière, l'Égypte, soit la plus grande consommatrice de féveroles au monde, a dû s'approvisionner en Australie en raison des mauvaises récoltes en France et en Angleterre. Les récoltes étant meilleures cette année dans ces pays ainsi qu'en Europe de l'Ouest et aux pays baltes, les prix ont chuté afin d'équivaloir au prix du fourrager.

https://www.farmweekly.com.au/story/7057240/whopper-bean-harvest-but-prices-doing-growers-no-fabas/?cs=5153

La Turquie continue d'être un acheteur majeur de lentilles rouges

2020-12-03 - La Turquie est le deuxième plus grand marché de lentilles rouges canadiennes et cette année, elle en a importé deux fois plus que la moyenne quinquennale. Le Canada détient 81 % des parts de marché en Turquie suivi par le Kazakhstan et la Russie. La hausse des importations de la Turquie est causée par une hausse de la demande provenant des pays avoisinants, car l'Inde y réexporte des lentilles, et par une baisse de la récolte turque . Cette dernière serait de 190 000 tonnes (t) alors que la moyenne des cinq dernières années se situe entre 250 000 et 300 000 t. La Turquie risque alors d'importer plus de lentilles et a déjà diminué ses tarifs à l'importation passant de 19,3 % à 9 %. Au Canada, la production a été bonne et le prix a chuté de 30 % pour se situer entre 0,27 et 0,28 $/lb.

https://www.producer.com/markets/turkey-continues-as-major-buyer-of-red-lentils/

L'Inde prévoit être autosuffisante en lentilles rouges

2020-11-26 - L'Inde prévoit être autosuffisante en lentilles rouges d'ici 2021-2022. Même si la production indienne de légumineuse a progressé au cours des dernières années, celle des lentilles rouges accuse toujours un déficit : la production moyenne est d'environ 1,25 million de tonnes (Mt) tandis que la demande se situer à 1,9 Mt. En 2020-2021, la récolte est estimée à 1,6 Mt et les programmes gouvernementaux pourraient inciter les producteurs à récolter 2 Mt l'année suivante, éliminant ainsi le recours aux importations. Or, l'Inde est le principal acheteur de lentilles rouges du Canada, représentant le double des ventes du second plus grand acheteur. Cette dépendance à l'Inde et à la Chine a incité Pulse Canada à vouloir développer des nouveaux marchés pour 25 % des légumineuses au Canada d'ici 2025.

https://www.producer.com/news/india-eyes-red-lentil-self-sufficiency/

Un transformateur de légumineuse en expansion

2020-11-26 - Industries des protéines du Canada financera la moitié d'un projet d'expansion d'une usine de transformation de légumineuse évalué à 25,7 M$, l'autre moitié étant financée par le privé. L'usine devrait ouvrir au cours de la moitié de 2021. Le partenariat a pour objectif d'améliorer la fonctionnalité des ingrédients produits à partir des légumineuses, notamment ceux des pois jaunes. Le travail se concentrera sur le goût et la texture.

https://www.producer.com/news/pulse-processor-to-expand/

Les pois et les lentilles, les plus récentes victimes de la pénurie de conteneurs

2020-11-20 - Les compagnies nord-américaines s'empressent d'envoyer des conteneurs en Asie afin que ces derniers puissent revenir avec de la marchandise à temps pour les Fêtes, Cela crée une pénurie de conteneurs. De plus, la forte demande pour les protéines végétales fait accroitre le prix des légumineuses. Or, contrairement aux grains comme le soya et le blé, les légumineuses ne peuvent être exportées en vrac, elles doivent être expédiées par conteneur. Par conséquent, les exportateurs de légumineuses doivent payer une prime pouvant parfois représenter le double du prix du fret maritime. Le problème pourrait persister jusqu'au premier trimestre de 2021.

https://www.bnnbloomberg.ca/peas-and-lentils-are-the-latest-to-be-hit-by-container-shortage-1.1525730

De l'houmous pour les vaches?

2020-11-18 - Les pois chiches sont semés sur de plus en plus de superficies. Lorsque les grains ne satisfont aux critères pour l'alimentation humaine, ils remplacent le tourteau de soya ou des grains dans l'alimentation des ruminants, sans qu'on en connaisse très bien leur valeur nutritive pour ces derniers. Une nouvelle technologie permettra de savoir si les pois chiches sont bénéfiques pour l'alimentation des vaches. L'avantage de cette technologie est de pouvoir évaluer la valeur nutritive sans détruire l'aliment. Elle permettra d'étudier la digestibilité des pois chiches et leur utilisation dans l'alimentation animale.

https://www.drovers.com/news/industry/hummus-cows

L'Inde ne devrait pas abaisser ses restrictions sur les pois jaunes

2020-11-12 - Le prix des pois chiches est en hausse en Inde et les pois jaunes canadiens peuvent le substituer. Or, si l'Inde a déjà réduit ses tarifs sur les importations des lentilles, le gouvernement indien risque de ne pas répéter l'expérience pour les pois jaunes. D'une part, le gouvernement indien a ajouté les pois chiches à sa liste de produits figurant dans sa trousse d'aide alimentaire en temps de pandémie de COVID-19. Par conséquent, la demande de pois chiches devrait se maintenir malgré la hausse des prix, limitant ainsi la substitution par le pois jaune. D'autre part, diminuer les tarifs pourrait inonder les marchés indiens de légumineuses, car l'Inde n'a pas imposé de quotas d'importation sur les pois jaunes contrairement aux autres légumineuses, comme les pois verts.

https://www.producer.com/2020/11/india-not-expected-to-lower-restrictions-on-yellow-peas/

Les compétiteurs du Canada pour la production de pois chiches sont dans le trouble

2020-11-05 - Par rapport à l'an passé, la production de pois chiches devrait s'incliner de 65 % en Argentine, de 36 % en Russie, de 39 % au Mexique, de 30 % en Turquie et de 30 % en Inde – une préoccupation qui a entraîné une appréciation du prix de 30 % au cours des derniers mois. De plus, la demande du Pakistan et de l'Union européenne est forte pour la production turque, car les pois chiches mesurent de 8 à 9 mm et pour en acquérir, les acheteurs sont prêts à payer une prime de 20 $/t comparativement au prix des pois chiches canadiens ou américains. La production canadienne est de 239 000 tonnes de pois chiches, en plus des stocks de 250 000 tonnes.

https://www.producer.com/2020/11/chickpea-competitors-face-production-trouble/

L'Inde étend sa réduction de tarif sur les lentilles

2020-11-05 - L'Inde a étendu sa réduction des tarifs aux lentilles jusqu'au 31 décembre 2020. Or, le Canada risque de ne pas pouvoir profiter de cette opportunité en raison du manque de conteneurs. Près de 30 % des légumineuses canadiennes sont exportées par conteneur et les lentilles représentent la majorité de ces livraisons. Les exportateurs devront dorénavant payer afin de s'assurer de la disponibilité des conteneurs. La tendance haussière du prix des lentilles sera alors chose du passé, en raison de la hausse des frais de transport.

https://www.producer.com/2020/11/india-extends-lentil-tariff-reduction/

La réduction de tarif sur les lentilles ne profitera pas aux Australiens alors que le marché se concentre sur les pois chiches

2020-11-04 - L'Inde réduit de nouveau son tarif à l'importation sur les lentilles jusqu'à la fin de 2020 pour le situer à 10 % par rapport à 33 % en début d'année. Ceci risque de bénéficier davantage au Canada qu'à l'Australie, car les lentilles de la nouvelle récolte australienne ne seront pas disponibles d'ici la fin de l'année et les stocks de l'ancienne récolte sont insuffisants. Par ailleurs, l'attention de l'Australie se tourne maintenant vers les pois chiches. Quelques commerçants australiens achètent des pois chiches à un prix plus élevé en espérant une diminution des tarifs indiens.

https://www.farmweekly.com.au/story/6997878/lentil-tariff-extension-misses-aussie-export-window/?cs=4770

Un acheteur de féverole a fermé boutique

2020-10-15 - L'Égypte est le plus gros acheteur de féveroles au monde, représentant le trois quarts des importations mondiales de cette légumineuse. Celui-ci a dû interrompre ses achats de féveroles, car cette légumineuse est écoulée par les marchands de rues et ces derniers ont dû fermer boutique en raison de la COVID-19. Cette perte de marché est importante, car l'Égypte pait une prime pour de la féverole pour l'alimentation humaine. Toutefois, la féverole risque de reprendre des parts de marché qu'elle avait perdu au profit des pois jaunes et des pois chiches qui l'avaient substituée dans la fabrication de falafel au cours des dernières années. De plus, plusieurs pays producteurs de féveroles pour l'alimentation animale ont eu une bonne récolte, ce qui exerce une pression sur les prix. Les principaux exportateurs de féveroles sont l'Australie, l'Union européenne, le Canada, la Lituanie et la Lettonie.

https://www.producer.com/2020/10/fababean-buyer-shuts-down/

La demande pour les lentilles devrait être forte

2020-10-15 - Les pressions économiques causées par la COVID-19 forcent les consommateurs colombiens à substituer les légumineuses à la viande. La demande en lentilles vertes du Canada s'est donc accrue, car la Colombie est le deuxième plus grand client du Canada après l'Inde. De janvier jusqu'à septembre 2020, le Canada a exporté 75 000 tonnes (t) de lentilles vertes vers la Colombie alors que la moyenne tourne autour de 65 000 t. De plus, la production mondiale est censée rester stable, se situant à 1,73 million de tonnes, ce qui devrait soutenir les prix. Toutefois, les producteurs américains devraient en récolter 292 000 t cette année, ce qui est une hausse par rapport à 170 000 t en 2019.

https://www.producer.com/2020/10/green-lentil-demand-expected-to-remain-strong/

Des boulettes végétales à base de gourganes

2020-10-07 - Une entreprise du Lac-Saint-Jean se lancera dans l'aventure des boulettes végétales. L'ingrédient principal est la gourgane qui représente 40 % du produit en plus de la pomme de terre, de l'avoine, des graines de lin et du chanvre. Les galettes végétales seront offertes dans trois saveurs différentes : aux légumes de jardin, aux champignons forestiers et épicés. L'entreprise se targue que ses produits ne contiennent pas d'ingrédients chimiques, qu'ils sont plus nutritifs et plus abordables que la compétition (Beyond Meat). Les galettes se sont démarquées au concours SIAL Canada en terminant parmi les dix finalistes. La demande en gourganes pour l'entreprise est estimée à 50 000 lb et elle pourrait augmenter à plus de 536 000 lb d'ici 2023.

https://www.lequotidien.com/actualites/des-boulettes-vegetales-a-base-de-gourganes-734e4012b5318a0aa2a2aa0aa655b135

La faible récolte indienne de pois d'Angole pourrait accroitre les importations de lentilles

20202-10-01 - Malgré que les producteurs indiens aient semé environ 6,5 % plus de pois d'Angole cette année par rapport à la moyenne quinquennale, les pluies abondantes dans certaines régions clés ont réduit le rendement de près de 10 %.  L'Inde s'est fixé un quota d'importation de 400 000 tonnes de pois d'Angole, ce qui est supérieur au volume sur le marché. Étant donné que la récolte risque d'être plus faible que prévu et que les stocks sont déjà faibles, le gouvernement indien devra importer davantage de lentilles vertes, qui est le substitut aux pois d'Angole, ce qui risque d'être bénéfique pour le Canada. La production indienne de haricots mungo serait similaire à l'an passé tandis que celle de haricots urd serait inférieure.

https://www.producer.com/2020/10/small-pigeon-pea-crop-in-india-expected-to-affect-lentil-imports/

Les exportations de lentilles ralentissent alors que l'Inde met fin à la réduction temporaire des tarifs

2020-09-02 - L'Inde avait réduit temporairement ses tarifs d'importations de lentilles de tous les pays - sauf les États-Unis - à 11 % en juin 2020 et ils ont été redressés à 33 % le 1er septembre dernier; les tarifs américains sont plus élevés à 55 % en raison de représailles contre les tarifs américains sur l'acier et l'aluminium. Les exportations de lentilles sont censées ralentir alors qu'elles ont été élevées cet été. D'ailleurs, les offres pour les lentilles rouges se sont inclinées dans les Prairies. Par contre, elles pourraient se redresser plus tard en novembre dépendamment de la condition des semis en Inde.

https://www.realagriculture.com/2020/09/lentil-exports-slowing-down-as-india-ends-temporary-tariff-reduction/

Bunge acquière Merit, un producteur de protéines de canola et de pois

2020-08-27 -  Bunge a investi 30 M$ CA dans la compagnie Merit afin d'acquérir 25 % de ses parts . Cette dernière est en train de construire une usine d'extraction de protéines de canola et de pois à Winnipeg. L'arrivée de Bunge dans la compagnie est vue comme une opportunité, car ce géant dans le domaine des grains possède une expertise dans la vente à l'international et dans le marché des commodités. De plus, Bunge est l'un des grands joueurs dans le secteur du canola au Canada et pourra donc facilement approvisionner l'usine.

https://farmtario.com/daily/bunge-buys-into-canola-pea-protein-maker-merit/

Nestlé lance son produit à base de protéines de pois imitant le thon

2020-08-20 - Ce produit imitant le thon ou surnommé « vuna » (l'union de « v » pour végétal et de tuna qui est thon en anglais) sera vendu dans un pot et pourra être servis dans les salades, les pizzas et les sandwichs. Nestlé a déjà une gamme de produits « sans viande » : des burgers à base de soya, de la fausse viande émincée, des saucisses végétales et des pépites imitant le goût du poulet. Les ventes de Nestlé de produits à base de protéines végétales a atteint 289,5 M$ CA.

https://www.agcanada.com/daily/nestle-launching-pea-based-vegan-alternative-to-tuna

Le fabricant de substituts végétaux aux oeufs JUST entrevoir des profits l'an prochain et une éventuelle ouverture en Bourse

2020-08-19 - La compagnie Eat Just Inc. qui détient la marque JUST, un produit végétal qui imite les oeufs, prévoit des profits d'ici la fin 2021 et par la suite entrer en Bourse. Le produit végétal en question est produit à partir de haricots mungo. Les compagnies qui se sont lancés dans l'aventure des substituts végétaux, comme Beyond Meat et Impossible Foods, peinent à être rentables. La compagnie Eat Just veut couper dans les coûts en extrayant plus de protéines par haricot et en réalisant des économies d'échelles pour leurs achats de haricots mungo en Asie et en Afrique de l'Est.

https://www.theguardian.pe.ca/business/reuters/exclusive-plant-based-egg-maker-just-sees-profit-next-year-then-will-look-at-ipo-486898/

Des lentilles américaines frauduleusement vendues comme étant canadiennes?

2020-08-13 - Des allégations refont surface selon lesquelles des lentilles américaines seraient exportées comme étant canadiennes. La raison de cette fraude alimentaire est due à la différence de 20 % dans les tarifs entre les lentilles canadiennes et américaines. Par contre, l'Agence canadienne d'inspection des aliments mentionne qu'il n'y a aucune évidence qui soutienne ces allégations, car les produits réexportés ont une certification identifiant le pays d'origine, soit les États-Unis. L'Association canadienne des cultures spéciales a envoyé une lettre à ses membres pour leur rappeler les conséquences d'une fausse représentation pour le pays d'origine des lentilles qui peuvent varier d'une amende de 10 000 $ à 250 000 $ et deux ans d'emprisonnement en cas de récidive.

https://www.producer.com/2020/08/u-s-lentils-falsely-sold-as-canadian/

Le marché en valeur ajoutée des légumineuses a explosé

2020-07-02 - La production de farine à base de légumineuse est de 50 millions de tonnes et prévoit doubler d'ici 5 ans. Les légumineuses nécessitaient autrefois des heures de trempage et de cuisson avant d'être consommés alors qu'aujourd'hui, on en trouve un peu partout, même dans les collations. Dans un sondage fait auprès des Américains, 46% d'entre eux recherchent des croustilles ayant une meilleure valeur nutritionnelle, ce qui est un potentiel de marché énorme. Pulse Canada espère trouver de nouveaux marchés pour le quart de la production de légumineuses canadiennes d'ici 2025.

https://www.producer.com/2020/07/value-added-market-for-pulses-pieces-explodes/

La Saskatchewan ouvrira trois bureaux de commerce international en Asie

2020-06-26 - Le gouvernement de la Saskatchewan ouvrira trois bureaux de commerce dans trois villes de l'Asie: Singapour, Tokyo et New Delhi. L'objectif est de faciliter les investissements et d'augmenter la croissance des exportations. Les trois pays identifiés en Asie sont de bons acheteurs de légumineuses canadiennes et la Saskatchewan est la principale province productrice de ce produit agricole.

https://regina.ctvnews.ca/sask-opening-three-international-trade-offices-in-asia-1.5001360

Des nouveaux consommateurs pour les légumineuses de l'Ouest

2020-06-26 - Protein Industries Canada a annoncé le 25 juin le financement d'un projet de 11,3 M$ entre AGT Food and Ingredients et ulivit. Ce projet a pour objectif de créer de nouveaux produits à base de protéines végétales. Les légumineuses transformées sont les pois, les lentilles et la féverole.

https://www.farms.com/ag-industry-news/new-customers-for-western-cdn-pulses-671.aspx

La demande est là pour rester

2020-06-25 - L’engouement envers les légumineuses observé depuis le début de la pandémie de la COVID-19 est là pour rester, estiment plusieurs observateurs de l’industrie. Le confinement a permis à plusieurs consommateurs de cuisiner davantage et de découvrir les vertus des haricots, des lentilles et des pois. Cette augmentation de la demande devrait se poursuivre au-delà de la pandémie, ont affirmé plusieurs importants joueurs de l’industrie lors de la conférence annuelle du Conseil international des céréales. Pour répondre à la demande mondiale, les intervenants suggèrent aux agriculteurs d’introduire les légumineuses dans leurs rotations de culture.

https://www.producer.com/2020/06/pulse-bump-may-stick-around/

Un plan d'usine de protéine végétal a trouvé des fonds fédéraux

2020-06-22 - Le gouvernement fédéral avance 90 M$ sous forme d'emprunts dans une usine de Winnipeg liée aux aliments fonctionnels entourant les protéines végétales. Cette usine utilisera une technologie brevetée afin d'extraire les protéines du canola et des pois secs pour la consommation humaine. Le projet consistera également à développer de nouvelles technologies.

https://www.producer.com/2020/06/plant-protein-plant-plan-finds-federal-funds/

Un projet de recherche de 19,2 M$ dans la transformation de la féverole et des pois secs

2020-06-19 - Un projet de recherche a été annoncé dans les Prairies canadiennes et dont les partenaires sont Roquette, Prairie Fava ainsi que 11 institutions académiques et de recherches canadiennes. Une partie des fonds serviront à : trouver de nouvelles façons d'incorporer la protéine de la féverole dans les produits alimentaires; concevoir de nouveaux produits et des ingrédients à base de pois secs et de féveroles; et à améliorer la semence et les pratiques agronomiques. Le projet a été financé à 50 % par le privé et à 50 % par le gouvernement fédéral.

https://www.realagriculture.com/2020/06/19-2-million-announced-for-faba-bean-and-pea-processing-research/

L'état de l'agriculture : les acres en légumineuses sont censés augmenter alors que la demande s'intensifie

2020-06-11 - Selon Statistique Canada, les superficies en légumineuses devraient s'incliner, mais les Producteurs de légumineuses de la Saskatchewan croient qu'il se trompe. Par rapport à l'an passé, ils estiment que les superficies augmenteraient de 5 % et plus pour les lentilles et resteraient stables pour les pois, en raison d'une hausse des prix en mars. Celle-ci serait due à la COVID-19 qui aurait accru les achats des principaux marchés outremer en raison d'une crainte liée à l'approvisionnement et à la disponibilité.

https://www.msn.com/en-ca/news/canada/state-of-agriculture-pulse-acreage-expected-to-increase-as-demand-grows/ar-BB15lkfU

L'inde réduit ses tarifs sur les lentilles

2020-06-08 - Le gouvernement indien a réduit ses tarifs sur les importations de lentilles de juin à août. Pour tous les pays à l'exception des États-Unis, les tarifs passeront de 30 à 10 %, tandis que nos voisins du Sud verront ces tarifs diminuer de 50 à 30 %. Tous ces tarifs sont toujours susceptibles à la taxe additionnelle de 10 % sur le tarif de base, portant les tarifs respectifs à 11 et 33 %. L'objectif de cette mesure est de limiter l'inflation sur les denrées alimentaires et de rendre accessible la consommation de lentilles. Les États-Unis ont des tarifs plus élevés, car ils ont retiré le statut de nation plus favorisée à l'Inde.

https://lethbridgenewsnow.com/2020/06/08/india-reduces-tariffs-on-canadian-lentils/

Le gouvernement indien ressent de la pression pour réduire les tarifs

2020-05-28 - En Inde, l'inflation du prix des aliments en avril a été de 8,6 %, ce qui exerce une pression sur le gouvernement indien de réduire les tarifs sur les légumineuses. Un expert estime que ceux-ci pourraient passer de 50 à 15 % et ces tarifs risquent de diminuer d'ici deux à quatre mois. En ce moment, le gouvernement puise dans les réserves nationales pour donner un kilo de légumineuses par mois pendant trois mois à 197 millions de familles dans le besoin. Le gouvernement a également comme objectif de rendre leur pays autosuffisant en légumineuse et de doubler le revenu des 120 millions de producteurs en Inde.

https://www.producer.com/2020/05/indian-govt-pressured-to-cut-tariffs/

Les lentilles ont leur moment

2020-05-18 - Les lentilles sont des non-OGM et sont perçues comme ayant des bienfaits nutritionnels : elles sont élevées en protéines, en glucides, en micronutriments, en vitamines et en fibre. L'Université du Dakota du Nord travaille à améliorer la génétique des lentilles afin d'augmenter leur teneur en fer et en zinc ainsi que d'accroître le taux de protéines pour répondre à la demande de la transformation, notamment pour les burgers végétaux. Un autre défi pour les lentilles est de répondre adéquatement à la demande des consommateurs, car ceux-ci ont le choix d'une bonne diversité dans le choix des lentilles et chacune d'entre elles a son canal de distribution. 

https://seedworld.com/lentils-are-having-a-moment/

Le manque de conteneurs pour l'expédition continue de menacer le secteur des légumineuses

2020-04-23 - En raison de la pandémie, l'expédition des biens ont chuté de 20 à 25 % et 30 % des exportations de légumineuses sont envoyées par conteneurs. La consommation de légumineuses en Amérique du Nord a augmenté depuis la COVID-19, mais elles ne comblent pas l'absence du marché de l'Asie. Si les gens retournent au travail et consomment comme avant à compter du 1er juillet, le manque de conteneurs pourrait être réglé d'ici la prochaine récolte de légumineuses.

https://www.producer.com/2020/04/shipping-container-shortage-continues-to-threaten-pulses/

Est-ce que la féverole est le nouveau soya? La fraction humide optimise les féveroles pour une option plus respectueuse du climat

2020-04-17 - Les impacts de la culture du soya sur l'environnement et la biodiversité incitent les consommateurs à recherche une meilleure protéine végétale pour remplacer le lait ou la viande. La féverole peut être cultivée dans des régions froides telles que le Danemark, offre un meilleur potentiel pour la poudre de protéines que les lentilles, l'amarante, le sarrasin ou le quinoa, et la fraction humide élimine les substances qui inhibent sa digestion.

https://www.foodnavigator.com/Article/2020/04/17/Is-fava-the-new-soy-Wet-fraction-optimises-fava-beans-for-a-climate-friendly-alternative?utm_source=copyright&utm_medium=OnSite&utm_campaign=copyright&ml_subscriber=1401749675513484714&ml_subscriber_hash=e2k6&utm_term=2020-04-20

La protéine végétale en plein essor

2020-04-06 - La Semaine verte a fait une série de reportages sur les légumineuses dont un sur la nouvelle demande pour la protéine végétale. On y brosse un portrait des légumineuses au Québec ainsi que des nouvelles tendances.

https://ici.radio-canada.ca/tele/la-semaine-verte/site/segments/reportage/162476/proteine-vegetale-essor

Les acres en haricots secs augmenteront aux États-Unis, mais ceux des autres légumineuse seront en baisse

2020-03-31 - Les superficies de haricots secs aux États-Unis pour 2020 sont estimées à 1,37 million d'acres (Ma), ce qui serait une hausse de 7 % par rapport à l'année dernière. Les superficies seront en baisse de 33 % pour les pois chiches, de 12 % pour les pois secs et de 2 % pour les lentilles.

https://www.producer.com/daily/u-s-edible-bean-acres-to-increase-but-other-pulses-down/

La demande pour les haricots secs s'envole en temps de COVID-19

2020-03-25 - Certaines épiceries canadiennes constatent une explosion de la demande pour les haricots secs variant de 500 à 1 000 % durant la pandémie du coronavirus. Cela s'explique par le fait que les légumineuses ont une longue durée de vie en entreposage. Par contre, on craint un recul de la demande lors de la fin de cette crise sanitaire mondiale.

https://www.ctvnews.ca/health/coronavirus/demand-for-beans-skyrocketing-during-covid-19-pandemic-canadian-supplier-1.4868039

Le manque de volonté des vendeurs soutienne le prix des légumineuses 

2020-03-24 - Malgré une certaine croissance de la demande des légumineuses en ce temps de la COVID-19, les prix des pois et des lentilles se maintiennent dans l'Ouest canadien. Par conséquent, les producteurs qui ne sont pas satisfaits du prix gardent leurs stocks dans leurs silos. Par contre, les producteurs devront se départir de la récolte 2019 avant de se concentrer sur la suivante, selon un expert.

https://www.producer.com/2020/03/lack-of-willing-sellers-keeps-pulses-underpinned/

Un boom pour l'industrie des haricots

2020-03-22 - Étant donné la crise du coronavirus, certaines épiceries américaines constatent une croissance des ventes de 40 % pour les aliments cannés et une autre a connu une hausse de 400 % des ventes de haricots noirs, pintos ainsi que d'autres aliments cannés. Une compagnie de légumineuses a dû embaucher de nouveaux employés pour répondre à la demande : elle recevait entre 150 et 200 commandes par jour et ce nombre a atteint entre 1 450 et 1 669 à la mi-mars.

https://www.nytimes.com/2020/03/22/business/coronavirus-beans-sales.html

La bonne récolte en Inde pourrait nuire à la demande de pois secs

2020-02-27 - La récolte des légumineuses en Inde sera bonne, ce qui risque de diminuer la demande de pois secs. Par contre, des rapports montrent que des légumineuses rentrent illégalement en Inde pour être vendues sans qu'elles ne soient taxées alors que l'Inde a haussé ses tarifs pour protéger son marché intérieur. 

https://www.producer.com/2020/02/big-indian-crop-could-hit-pea-demand/

Starbucks lance son sandwich déjeuner à base de protéines végétales de Beyond Meat au Canada

2020-02-25 - Ce sandwich à base de protéines végétales de Beyond Meat sera offert dans 1 200 cafés au Canada à compter du 3 mars. Il sera servi avec du cheddar et un œuf. Ceci est une étape supplémentaire de Starbucks pour augmenter son offre de produits végétaux afin d'améliorer son empreinte environnementale.

https://www.reuters.com/article/us-starbucks-beyond-meat/starbucks-to-launch-beyond-meat-plant-based-breakfast-sandwich-in-canada-idUSKCN20K105

Le marché des pois chiches est stable en attendant la prochaine vague de demande

2020-02-19 - Le marché des pois chiches fonctionne souvent par vague et il risque d'y avoir une ou deux vagues d'ici la prochaine récolte. Par contre, la compétition internationale sera féroce, car la Turquie est assise sur un bon tas de légumineuses et l'Argentine vient tout juste de compléter sa récolte. De plus, les producteurs canadiens risquent de convertir des superficies de pois chiches en lentilles et de garder en stock des pois chiches pour profiter d'une hausse des prix.

https://www.albertafarmexpress.ca/daily/chickpea-market-steady-waits-for-next-wave-of-demand/

La région de la mer Noire recule dans la production de légumineuses

2020-02-13 - Les pays de la mer Noire ont atteint leur pic de production en 2017 avec un peu moins de 6,5 millions de tonnes et sont rendus à peu plus de 4,5 millions de tonnes en 2019. Le Canada a également atteint un pic en 2017 avec 8,4 millions de tonnes comparativement à 7 millions de tonnes en 2019. Le Canada ne profitera pas de cette réduction de la production, car ces pays bénéficient toujours d'un avantage concurrentiel dû à la proximité des marchés (Inde et Chine). De plus, la Chine risque de s'entendre avec la Russie sur des mesures phytosanitaires afin de réduire sa dépendance à ses importations agricoles.

https://www.producer.com/2020/02/black-sea-region-backs-away-from-pulse-crops/

Pulse Canada cherche à construire une base de données pour l'industrie

2020-01-30 - Pulse Canada fait une analyse de cycle de vie par un sondage volontaire auprès des producteurs. Le second objectif de ce sondage est de connaitre les inventaires de pois et de lentilles. Cela permettrait de développer le marché des légumineuses qui est soucieux du développement durable.

https://www.country-guide.ca/daily/pulse-canada-looking-to-build-data-inventory-for-industry/

Nestlé, la plus grande compagnie mondiale dans l'alimentation, appuie le Manitoba pour la protéine végétale

2020-01-24 - Nestlé s'associe à Merit Functional Foods et Burcon NutraScience, deux compagnies du Manitoba, pour s'approvisionner en protéines de pois et en canola. Merit construit une usine de 94 000 pieds carrés qui sera ouverte à l'automne prochain.

https://www.cbc.ca/news/canada/manitoba/nestle-beyond-meat-pea-plant-protein-manitoba-1.5438960

La demande turque mène le marché des lentilles rouge

2020-01-23 - Selon les statistiques turques, la production turque de lentilles rouges serait de 310 000 tonnes. Toutefois, la hausse des prix ne semble pas refléter cette réalité et la production pourrait être moindre. De plus, le Kazakhstan a eu mauvaise récolte de 75 000 tonnes, soit inférieure à celle de l'an passé à 250 000 tonnes.

https://www.producer.com/2020/01/turkish-demand-drives-market-for-red-lentils/

La restriction indienne sur les pois augmente la demande pour les lentilles rouges

2020-01-09 - Le gouvernement indien a réduit ses importations de pois secs à 150 000 tonnes jusqu'en mars. Cela a eu pour effet d'augmenter la demande pour les lentilles. Les trois plus grands importateurs de lentilles rouges canadiennes sont, en ordre croissant, le Bangladesh, l'Inde et la Turquie. Pour le Bangladesh et la Turquie, les analystes estiment que ces pays importent les lentilles canadiennes pour les réexporter dans leurs pays voisins, et dans le cas du Bangladesh, son voisin est l'Inde.

https://www.producer.com/2020/01/indian-pea-restrictions-boost-red-lentil-exports/

Le prix des lentilles rouges se renforce

2020-01-07 - Le prix des lentilles vertes est resté stable, mais celui des lentilles rouges a bondi de près de 2 cents depuis le congé des Fêtes dans l'Ouest canadien. Cela est dû à une demande ponctuelle de la Turquie et à une demande des acheteurs pour combler leurs besoins à court terme.

https://www.grainews.ca/daily/pulse-weekly-outlook-red-lentils-see-some-strength

L'Alberta mise sur la fracturation des protéines

2020-01-02 - Le secteur des protéines végétales pourrait valoir 12,5 G$ d'ici 2024 et l'Alberta croit pouvoir s'y tailler une place de choix. Bien sûr, il y a le marché des pois pour fabriquer des aliments substituant la viande, mais il y a aussi les soins de beauté et l'alimentation animale qui sont des secteurs intéressants pour les protéines végétales. Les protéines végétales peuvent être des agents liants, émulsifiants, texturants, moussants ou des gels.

https://www.producer.com/2020/01/alberta-eyes-promise-of-protein-fractionation/

2019

Le rendement des haricots secs est en baisse partout en Amérique du Nord

2019-12-31 - Les productions de haricots secs sont en baisse de 52 % au Mexique et de 7 % au Canada, par rapport à l'an passé. Aux États-Unis, le rendement a diminué de 4 % vis-à-vis de l'an dernier. La baisse de l'offre des haricots secs profitera à d'autres types de haricots. 

https://www.grainews.ca/daily/pulse-weekly-outlook-edible-bean-yields-lower-across-north-america

L'essor des légumineuses

2019-12-24 - Un chercheur de McGill, Valerio Hoyos-Villegas utilise des techniques de sélection favorisant les plantes dont les gènes maximisent leur croissance au Québec. « Nous générons ainsi de nouvelles variétés que nous pouvons tester dans l’environnement, explique-t-il. À chaque cycle, nous augmentons la proportion d’individus avec les caractéristiques désirées. » Celles-ci incluent la performance agronomique de même que certaines qualités nécessaires à la transformation ou appréciées par les consommateurs.

https://www.laterre.ca/du-secteur/formation/lessor-des-legumineuses

La féverole pourrait être visé par la vague du fractionnement

2019-12-19 - La demande pour la féverole a toujours été assez limitée, mais cela pourrait changer l'intérêt qui se porte vers le fractionnement des légumineuses. La féverole est riche en protéines et en fibre, et son le goût est beaucoup plus agréable que celui des pois, ce qui pourrait favoriser de l'innovation. Avec la venue de Roquette dans les Prairies et de cette nouvelle demande, les superficies en féveroles pourraient passer de 93 100 acres à deux millions d'acres.

https://www.producer.com/2019/12/fababeans-may-catch-the-fractionation-wave/

De grandes opportunités existent pour les légumineuses canadiennes, selon le président d'AGT

2019-12-03 - Selon le président d'AGT, l'instauration de tarifs sur les légumineuses par l'État indien était prévisible étant donné la bonne production. Le Canada doit se démarquer de façon à ne pas être un exportateur de commodités.

https://www.producer.com/2019/12/great-opportunities-for-canadian-pulses-says-agt-president/

Inde pourrait demander plus de légumineuses

2019-11-14 - Le prix des légumineuses en Inde approche le prix de soutien minimal en raison d'importantes pluies qui ont endommagé les récoltes. Cela pourrait augmenter la demande pour les légumineuses canadiennes et ainsi, apprécier leurs prix. En 2019, les exportations canadiennes de lentilles ont été de 574 086 tonnes en Inde, représentant le principal marché, loin devant le Bangladesh en deuxième position à 187 459 tonnes.

https://www.producer.com/2019/11/india-may-soon-need-more-pulses/

Les pois secs prennent un dur coup

2019-11-07 - Le prix des pois secs devrait augmenter en raison des récoltes difficiles en Amérique du Nord. La production américaine est estimée à 1,19 million de tonnes, mais cela semble optimiste selon un acheteur qui la réduirait d'au moins 76 000 tonnes. Au Mexique, la production pourrait être réduite de 53 % par rapport à la moyenne. Au Canada, quelques échantillons de pois secs noirs et Navy sont de bonne qualité, mais beaucoup d'entre eux montrent une qualité désastreuse.

https://www.producer.com/2019/11/dry-beans-absorb-major-hit/

Le Canada risque d'avoir moins de compétition provenant de l'Ukraine pour les pois secs

2019-10-31 - La production de pois secs en Ukraine a diminué en 2019, passant de 1,01 million de tonnes en 2017, à 774 900 tonnes en 2018 et à 583 000 tonnes en 2019. La réduction de la production est due à la diminution des superficies à cause de la perte du marché de l'Inde. Cette réduction de l'offre de l'Ukraine pourrait bénéficier au Canada qui risque de récolter sa deuxième plus grande production de pois secs.

https://www.producer.com/2019/10/canada-likely-to-see-less-pea-competition-from-ukraine/

Perspective hebdomadaire des légumineuses : la neige hâtive a endommagé les haricots secs

2019-10-16 - Une précipitation de neige hâtive de un pied et plus au Manitoba, au Dakota du Nord et au Minnesota a endommagé la production de haricots secs, mais l'évaluation des dégâts reste à faire. Le prix pour les haricots de bonne qualité pourrait augmenter, mais la baisse de l'offre de haricots de bonne qualité risque rebuter des acheteurs. Ces régions représentent près de 40 % de la production de haricots secs aux États-Unis et au Canada.

https://www.canadiancattlemen.ca/daily/pulse-weekly-outlook-early-snow-hurts-edible-bean-prospects/

L'été humide en Inde pourrait créer des ventes au Canada

2019-10-10 - De nombreuses inondations ont été répertoriées en Inde, ce qui endommage la qualité des légumineuses. Dans les trois États responsables de 90 % de la production de légumineuses, les surplus de pluies ont varié entre 11 et 55 % plus de précipitations que la normale. Les dégâts sont évalués entre 20 et 40 % des récoltes pour certaines légumineuses. Cela pourrait bénéficier au Canada dont le prix de ses légumineuses est relativement faible.

https://www.producer.com/2019/10/indias-wet-summer-may-create-canadian-sales/

La pluie divise sur la qualité des lentilles

2019-09-26 - Les pluies du mois de septembre ont gâché une partie de la récolte des lentilles, car certaines d'entre elles ont commencé germer et d'autres sont tâchées. Le secteur est inquiet de la qualité des lentilles qui restaient à récolter. De plus, beaucoup de producteurs ne vendent pas leurs lentilles à cause des bas prix dû à la forte compétition aux États-Unis, en Australie, de la Russie et du Kazakhstan.

https://www.producer.com/2019/09/rain-marks-lentil-quality-divide/

Beyond Meat fait son entrée chez McDonald’s

2019-09-26 - McDonald embarque dans le créneau des burgers végétaux, intitulé PLT, en partenariat avec Beyond Meat. Cette compagnie a choisi le Canada, plus précisément dans le sud-ouest de l’Ontario, pour tester son produit afin d’évaluer le potentiel de marché au niveau mondial. Le produit sera testé dans 28 restaurants à compter du 30 septembre pour une période de 12 semaines.

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/201909/25/01-5242801-beyond-meat-fait-son-entree-chez-mcdonalds.php

Le boom de la protéine végétale est prêt à décoller

2019-09-19 - Les protéines végétales pourraient s'introduire dans les produits de tous les jours, ce qui aurait pour effet d’accroître la demande. Les légumineuses pourraient même remplacer la protéine de soya qui règne dans les produits transformés. Les légumineuses pourraient alors se retrouver dans les breuvages laitiers, les substituts de produits laitiers (boissons végétales), la crème glacée, le pain tranché, les substituts de viande et le yogourt, afin d'augmenter le taux de protéines.

https://www.producer.com/2019/09/plant-based-protein-boom-ready-for-take-off/

La pluie rend la production de légumineuses décentes en Inde

2019-09-19 - Les pluies en Inde correspondaient à 11 % des quantités normales de juin à juillet, mais la situation a changé et les précipitations sont maintenant supérieures de 4 % par rapport à la normale pour la période de juin à septembre. La production risque d'être correcte, au grand dam des producteurs de l'Ouest canadien qui espéraient que le gouvernement indien soit dans l'obligation d'abaisser ses tarifs sur le prix des légumineuses pour nourrir sa population.

https://www.producer.com/2019/09/rain-makes-decent-pulse-crop-possible-for-india/

Les pois chiches semblent corrects, mais le prix est faible

2019-09-12 - La production de pois chiches se porte mieux qu'en début de saison, mais le prix peu élevé pourrait encourager les producteurs à vendre plus tard. Les semis ont été réalisés dans des sols secs, mais la diminution de la production serait causée par la réduction des superficies ensemencées. En 2018-2019, la production était de 311 000 tonnes (t) contre l'estimation d'Agriculture et Agroalimentaire Canada à 260 000 t. Le prix du grade 2 varie entre 21 et 22 ¢/lb alors que les producteurs aimeraient 30 ¢/lb.

https://www.producer.com/2019/09/chickpeas-look-ok-prices-soft/

Brexit et le mystère des fèves au lard

2019-09-05 - Les Anglais sont très friands des haricots blancs pour en faire des fèves au lard servies sur une rôtie. Le Canada exporte 50 000 tonnes de haricots blancs en Angleterre, parmi tant d'autres exportateurs dont les États-Unis. Toutefois, les États-Unis font face à des tarifs lorsqu'ils exportent en Union européenne. Or, si le Brexit se fait sans un accord avec l'Union européenne, le marché des légumineuses pourrait drastiquement changer.

https://www.producer.com/2019/09/brexit-and-the-baked-beans-conundrum/

Les prix des pois secs sont censés se maintenir

2019-09-05 - Les fortes exportations de pois secs pour 2018-2019 devraient réduire les stocks de 2019. Par contre, les producteurs ont semé 20 % plus de pois secs cette année par rapport à la précédente : 17 % de plus de pois jaunes, 35 % de plus de pois verts et 43 % de plus pour les autres. Les rendements sont anticipés en hausse de 5 %, ce qui produirait la deuxième plus grande récolte de pois du pays.

https://www.producer.com/2019/09/pea-prices-expected-to-remain-stagnant/#targetText=Rising%20ending%20stocks%20will%20keep,analyst%20with%20LeftField%20Commodity%20Research.

Les légumineuses s'infiltrent en Inde

2019-09-05 - L'Inde pourrait acheter plus de pois et de lentilles que les rapports officiels le montrent. Les pays avoisinants de l'Inde voient leurs importations fortement augmentées depuis la moitié de l'année 2019, notamment le Bangladesh et le Pakistan, ce qui laisse croire que les légumineuses entrent illégalement en Inde. Les tarifs et le prix élevé des pois jaunes peut expliquer la montée de ces activités clandestines.

https://www.producer.com/2019/09/pulses-sneaking-way-into-india/

Le secteur des légumineuses optimiste à propos de l'Inde

2019-08-29 - Malgré la volonté politique indienne de restreindre les importations de légumineuses, l'industrie canadienne demeure optimiste quant aux exportations en Inde. L'Inde a une politique « produit plus, mange plus » qui a pour objectif d'augmenter la production de légumineuses pour que les consommateurs les plus pauvres puissent y avoir accès afin d'améliorer leur diète. Étant donné cette croissance de la demande et que la production de légumineuses varie en fonction de la météo, l'Inde pourrait alors rouvrir son marché des légumineuses aux étrangers.

https://www.producer.com/2019/08/pulse-sector-optimistic-about-india/#targetText=While%20India%20might%20hope%20to,not%20survive%20serious%20production%20problems.

Les protéines végétales ne sont pas une mode, disent les analystes

2019-08-29 - Plusieurs modes alimentaires sont apparues, mais peu d'entre elles ont eu autant de répercussions que celle sur les protéines végétales dans les pays développés. Cette tendance risque de perdurer, car la génération des millénariaux sont plus susceptibles de devenir flexitariens, végétariens ou végétaliens. Par ailleurs, les protéines végétales commencent à s'intégrer comme ingrédients dans plusieurs produits.

https://www.producer.com/2019/08/plant-based-protein-not-a-fad-say-analysts/?utm_source=Cyberimpact&utm_medium=email&utm_campaign=Infolettre-du-3-septembre-2019

Le géant du porc Smithfield se lancent dans le marché de la protéine végétale

2019-08-12 - Smithfield s'attaque au marché de la protéine végétale à la suite du succès de Beyond Meat et d’Impossible Burger. Cette demande pour des protéines d’origine végétale provient des flexitariens et pourrait prendre jusqu’à 10 % du marché de la viande.

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-08-12/pork-giant-smithfield-pushes-into-the-market-for-plant-protein?utm_source=Cyberimpact&utm_medium=email&utm_campaign=Infolettre-du-19-aout-2019

Une bonne récolte de pois secs face à une timide demande

2019-08-08 - La récolte de pois secs s'annonce pour être bonne dans l'Ouest canadien. Par contre, la demande est timide voire absente, en raison de l'imposition des tarifs et des quotas en Inde ainsi que la peste porcine africaine en Chine et les tensions diplomatique entre le Canada et la Chine.

https://www.producer.com/2019/08/large-pea-crop-faces-quiet-demand/

Du pareille au même pour le prix des haricots secs

2019-08-01 - La qualité de la récolte de haricots secs en Argentine est comparable à celle des États-Unis et le prix est plus compétitif. Le Manitoba a semé davantage de haricots secs cette année, à cause des mauvais rendements du soya de l'an passé, et la récolte semble bonne, mais la récolte américaine le semble également et le prix des haricots est en fonction de la production américaine. Par contre, le taux de change est à l'avantage des producteurs canadiens.

https://www.producer.com/2019/08/more-of-the-same-expected-for-dry-bean-prices/

Trop tôt pour écarter la production indienne de légumineuses

2019-07-25 - Les pluies de la mousson ont été décevantes, ce qui a occasionné une baisse des superficies à 15,35 millions d'acres (Ma) en juillet par rapport à 18,27 Ma l'an passé à pareille date. Par contre, les producteurs canadiens devraient surveiller la récolte d'été pour les pois d'Angole qui sont un substitut aux pois verts. Les importations indiennes de légumineuses sont estimées entre 1 et 1,4 million de tonnes (Mt) par rapport au sommet de 2016 à 6,6 Mt.

https://www.producer.com/2019/07/too-soon-to-count-out-indian-pulse-crop/

Le boom des pois secs exerce une pression sur les Prairies

2019-07-25 - Une nouvelle usine de transformation de pois secs est en construction au Manitoba. L'objectif est de fournir les entreprises qui se lancent dans le marché des protéines végétales en ingrédients issus des plantes. Il faudra du temps à l'industrie alimentaire pour répondre à cette nouvelle demande, car elle n'est pas très flexible.

https://www.producer.com/2019/07/pea-boom-pressures-prairie-sector/

Protéine végétale : une rivale québécoise pour Beyond Meat

2019-07-18 - Une jeune entreprise dans le nord de Montréal fait maintenant concurrence à Beyond Meat et Lightlife dans la conception de boulettes végétariennes. La PME va fournir Sobeys avec ses produits. L'entrepreneur dit ne pas pouvoir s'approvisionner à 100 % au Québec et doit importer des États-Unis la protéine et la protéine texturée issue du pois jaune, car elle ne se fabrique pas au Canada.

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/201907/17/01-5234272-proteine-vegetale-une-rivale-quebecoise-pour-beyond-meat.php

Les pois ne sont pas une cible : l'industrie

2019-07-04 - La Chine demeure la destination de choix pour les pois du Canada malgré les tensions diplomatiques entre les deux. 90 % des importations chinoises de pois proviennent du Canada. Par contre, la Chine tente de varier ses sources d'importations de pois, en Ukraine par exemple.

https://www.producer.com/2019/07/peas-not-a-target-industry/

Les tarifs indiens sur les légumineuses devraient diminuer

2019-05-23 - Les élections indiennes ont créé une pression pour maintenir les tarifs sur les légumineuses, mais dès la fin des élections, ils devraient s'incliner en raison d'une baisse de la production des pois d'Angole. Lorsque le prix des pois d'Angole augmente, les consommateurs le remplacent par des lentilles rouges et vertes.

https://www.producer.com/2019/05/india-pulse-duties-expected-to-ease/

À la découverte des lupins

2019-05-22 - Cette légumineuse est riche en protéines. Elle est populaire dans la communauté portugaise. Elle se mange en apéritif.

https://ici.radio-canada.ca/tele/l-epicerie/site/segments/reportage/118791/lupin-graine-idee-recette-portugal?isAutoPlay=1

La transformation des légumineuses des Prairies est encore pour la prochaine année

2019-05-01 - Les investissements tardent dans le domaine des protéines végétale, malgré la nouvelle demande pour les protéines végétales, ce qui retarde l'ouverture d'une usine de transformation des légumineuses à l'an prochain. Ce projet avait été annoncé il y a deux ans.

https://www.albertafarmexpress.ca/2019/05/21/prairie-pulse-processing-still-in-next-year-country/

La croissance des protéines végétales force une réévaluation de la qualité des légumineuses

2019-05-16 - La nouvelle demande pour les légumineuses pourrait créer vers de nouveaux grades. Présentement, les légumineuses sont classées selon leur taille, leur forme et leur couleur, alors que des entreprises comme Beyond Meat recherchent des caractéristiques comme l'absorption d'eau. Des critères environnementaux pourraient s'y ajouter.

https://www.producer.com/2019/05/rise-of-plant-based-protein-forces-pulse-quality-rethink/

La production mondiale de lentilles s'inclinera

2019-05-09 - Une baisse des superficies et une diminution du rendement des lentilles à cause d'El Niño pourraient soutenir le prix. Par contre, les stocks élevés limiteraient cette appréciation du prix.

https://www.producer.com/2019/05/global-lentil-production-to-drop/

Steak végétal, poudre d'insectes, protéines de pois : les aliments du futur sont déjà là

2019-04-23 - Les protéines ont des avantages pour la santé et environnementaux par rapport à la viande. Des produits comme Beyond Meat remportent un franc succès auprès des consommateurs.

https://www.francopresse.ca/2019/04/23/steak-vegetal-poudre-dinsectes-proteines-de-pois-les-aliments-du-futur-sont-deja-la/

L'Inde demeure le principal acheteur de lentilles

2019-04-11 - Le principal acheteur des légumineuses canadiennes demeure l'Inde malgré les tarifs de 33 % sur les lentilles et de 50 % sur les pois secs. Les prix des légumineuses ont grimpé en raison d'une mauvaise récolte en Inde. Le conflit sur la fumigation persiste toujours et la dérogation accordée au Canada a été prolongée jusqu'en décembre 2018.

https://www.producer.com/2019/04/india-remains-top-lentil-customer/

Les pois canadiens vont toujours en Chine

2019-03-28 - Les exportateurs canadiens ne sont pas inquiets pour le pois sec. La Chine pourrait importer 2,1 millions de tonnes de pois secs et le Canada pourrait en fournir 90 %. Un analyste craint plutôt que la peste porcine africaine influence la demande des pois secs.

https://www.producer.com/2019/03/canadian-peas-still-going-to-china/

L'Inde devrait revenir dans le marché des légumineuses prochainement

2019-02-14 - Une baisse des superficies ensemencées et des stocks faibles pourraient forcer l'Inde à ouvrir son marché des légumineuses.

https://www.producer.com/2019/02/india-expected-to-return-to-pulse-market-soon/

2018

L'Inde pourrait reprendre ses achats de légumineuses

2018-11-22 - La demande indienne pour les lentilles rouges en 2019 pourrait être entre 300 000 et 600 000 tonnes, car l’Inde n’en a pas acheté suffisamment et les régions productrices de lentilles ont subi une sécheresse.

https://www.producer.com/2018/11/india-may-resume-buying-pulses/

Le potentiel des lentilles vertes semble loin à perte de vue

2018-11-08 - Le prix des lentilles vertes a baissé, passant de 34 à 20 ¢/lb. La principale raison ne serait pas la fermeture du marché indien, mais bien la surproduction au Canada et aux États-Unis.

https://www.producer.com/2018/11/green-lentil-potential-seen-a-long-way-off/

Le prix indien menace les importations

2018-11-01 - Le prix des légumineuses est stable en Inde, mais il risque de chuter lorsque le gouvernement vendra une partie de la récolte qu’il a achetée auprès des producteurs. Les producteurs locaux blâment le gouvernement pour sa mauvaise gestion de son programme de subvention de prix minimum. Les tarifs imposés sur les légumineuses canadiennes risquent de rester.

https://www.producer.com/2018/11/indias-pricing-threatens-imports/

Les légumineuses canadiennes attaquées dans les médias indiens

2018-11-01 - Les médias indiens ont qualifié les légumineuses canadiennes d’empoisonnées en raison des résidus de glyphosate que l’on y retrouve. Le directeur général de Pulse Canada a déclaré que les résidus de glyphosate respectent les limites canadiennes.

https://www.producer.com/2018/11/canadian-pulses-attacked-in-indias-press/

Plus de pois chiches attendus et plus d'argent

2018-09-13 - Les prix élevés ont encouragé les producteurs à semer plus de pois chiches en Saskatchewan. Les superficies et la production ont plus que doublé.

https://www.producer.com/2018/09/more-chickpeas-expected-as-crop-bucks-trend/

Les offres indiennes des grains ne montrent pas de répit sur les marchés

2018-09-06 - Le marché indien risque d’être de nouveau fermé pour les producteurs canadiens de légumineuses en raison d’une récolte indienne abondante. D’autres marchés comme la Chine ont pris le relais, mais ils ne pourront pas remplacer le marché de l’Inde.

https://www.producer.com/2018/09/indian-crop-offers-no-market-reprieve/

La sécheresse australienne renforce les pois secs

2018-08-23 - La sécheresse en Australie pourrait augmenter le prix des pois jaunes au Canada.

https://www.producer.com/2018/08/aussie-drought-props-up-peas/

Les légumineuses sentent la pression de la croissance des stocks

2018-08-09 - La croissance des stocks pourrait diminuer le prix des légumineuses au Canada.

https://www.producer.com/2018/08/pulses-feel-pressure-from-rising-ending-stocks/

Le Kazakhstan menace les ventes canadiennes de lentilles en Turquie

2018-08-09 - Le Canada risque de perdre son deuxième plus grand acheteur de légumineuse au profit des pays de la mer Noire, dont le Kazakhstan.

https://www.producer.com/2018/08/kazakhstan-threatens-canadian-lentil-sales-to-turkey/

La guerre commerciale ne devrait pas augmenter les superficies des Prairies en fèves

2018-07-26 - Le marché des haricots secs a été stimulé par l’imposition d’une taxe de l’Union européenne (UE) sur les haricots secs américains. Les superficies au Canada ne risquent pas d’augmenter, car les haricots qui ont été ciblés par l'UE nécessitent beaucoup de chaleur et plus de jours sans gel que les variétés semées au Canada.

https://www.producer.com/2018/07/bean-trade-war-unlikely-to-boost-prairie-acres/

Le prix des lentilles rouges pourrait augmenter

2018-07-19 - Le prix des lentilles rouges pourrait augmenter, malgré une forte production qui s’en vient. La demande indienne pourrait revenir et la production australienne sera moindre.

https://www.producer.com/2018/07/red-lentil-prices-could-rise/